Fab Lep

Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 mars 2017

Fab Lep

Abonné·e de Mediapart

Le nouveau Slogan de madame Le Pen

Le nouveau slogan de madame Le Pen est une vitrine qui a du mal à cacher son arrière-boutique. Cessons de nous laisser endormir et réveillons-nous!

Fab Lep

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le nouveau slogan de Marine Le Pen « La France apaisée »... Ne serait-ce pas plutôt « la France à baiser » ? Le Front National veut rassurer, attirer dans ses filets des poissons sourds et aveugles lassés par des promesses de bonimenteurs et des affaires d’escrocs politiques. Mais madame Le Pen cache derrière son attitude courroucée, un curriculum de parasite politique qui ferait passer messieurs Thévenoud et Cahuzac pour des enfants de chœur !

Macron lui, continue ses prédications avec la voix d’un castra qui sait qu’il ne muera plus. Il marche, ni à droite, ni à gauche… ni en bus. Peut-être tourne-t-il en rond, comme les poissons que madame Le Pen tente de séduire ? Mais lui n’est pas aveugle. Il a en ligne de mire la ligne d’arrivée et vise la plus haute marche du podium ! Il hurle son absence de programme un peu trop fort et gesticule tel un jouvenceau tétanisé par la belle Marianne à qui il a promis 5 années d’amour sans partage.

Quant à monsieur Fillon, il s’est retourné comme une carpe. Tout compte fait, il se présentera dut-il être mis en examen ! Sa batterie de casseroles freinera-t-elle l’ascension d’un homme qui méprise le petit peuple autant que les lois ?

Devant tous ces clowns politiques, Charlotte Marchandise pourrait être une recrue de taille si elle n’avait eu la mauvaise idée de se présenter en 2017, au croisement de la malhonnêteté et de l’extrémisme politique. Il y a pourtant urgence démocratique. Ses neuves compétences et sa conviction à vouloir changer une politique désuète suffiront-elles à rassembler des français apeurés par la montée d’une « Trumpette française », démotivés par la vie politique ou convaincus par des discours prêts à l’emploi mais à l’obsolescence déjà programmée ?

Ne nous voilons pas la face ! Choisir sera difficile. Mais de là à rejoindre les macronistes comme le suggère monsieur Daniel Cohn-Bendit! Si les anarchistes-écolo se rallient à des propositions aussi libérales, c’est à vous dégoûter de la politique ! Même s’il s’agit d’un stratagème pour évincer le rejeton d’un borgne dégénéré !

Oui, j’irai voter… contre, pour, utile, blanc ? Autant de problème qu’aucun programme ne m’aide à résoudre !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.