J'ai la haine !

Nature en ruine © Le petit bretteur Nature en ruine © Le petit bretteur

J'ai la haine quand je vois Macron se pavaner avec Raoult, mais ignorer les avertissements du Giec ;

J’ai la haine quand je vois que rien ne change, quand je réalise qu'on nous a parlé de rupture et de monde d'après et que finalement le monde d'aujourd'hui ressemble au monde d'avant en pire ;

J’ai la haine quand je vois tous ces hommes politiques sans volonté, sans charisme, sans vision et sans légitimité, mais qui affirment nous gouverner et nous protéger ;

J'ai la haine quand je vois des hectares de forêts partir en feu, quand j'entends les peuples autochtones se faire massacrer pour quelques billets ;

J'ai la haine quand je vois un ours polaire se noyer ou un glacier millénaire s'effondrer.

J'ai la haine quand j'entends que les insectes, les oiseaux et les autres animaux disparaissent et qu’on continue de bétonner et saccager le moindre espace de biodiversité ;

J'ai la haine quand je vois des baleines éviscérées pour faire des cosmétiques, des bébés phoques tués pour garnir la nuque d'une vieille riche, ou un rhinocéros écorné pour satisfaire des délires lubriques.

J'ai la haine contre tous ces idiots qui continuent de jeter leur mégot sur la route, dans les forêts ou les caniveaux ;  

J’ai la haine quand on me dit qu’il faut faire des petits pas en matière écologique, mais des pas-de-géant quand il s’agit de traités économiques,

J'ai la haine contre l'espèce humaine, contre son manque de courage et sa flemme, contre son égocentrisme et son manque d’optimisme ;

J'ai la haine contre moi-même quand je me laisse séduire par le dernier jouet high-tech, quand je fais le plein de ma voiture, ou que j’achète des produits d’une industrie sans morale ni éthique.

J'ai la haine d'être impuissant, de ne rien pouvoir faire de plus que mes courses en vrac et du covoiturage, quand je dois me justifier de ne plus utiliser des sacs en plastique ou de changer de régime gastronomique ;

J’ai la haine quand on me traite de bisounours, quand on me dit que je suis trop jeune pour comprendre, que je suis naïf, alors que je suis plus mature et plus lucide qu’un capitaliste ;

J'ai la haine contre ces économistes qui restent sceptiques face au réchauffement climatique, contre leur culte de la croissance et du PIB ;

J’ai la haine quand j’entends les bénéfices du CAC 40, les chiffres absurdes des dividendes versés aux actionnaires et que les inégalités sociales et économiques continuent de se creuser ;

J’ai la haine quand je vois que la seule solution qu’ils proposent est de produire, de consommer, d'exporter et de libéraliser toujours plus ;

J'ai la haine contre tous ces millionnaires et ces milliardaires qui s'enrichissent sur la mort de notre planète, contre leur absence de compassion et d’imagination ;

J'ai la haine, j'ai la rage même, car je ne sais plus quoi faire pour protéger celle que j'aime. Cette planète si belle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.