L’écrivain qui a accompagné la culture teenager

Jerome David Salinger (1919-2010) était «le bernard-l’hermite de la littérature américaine». Il refusait catégoriquement, depuis 1965, tout contact avec la presse et les objectifs des photographes. Heureusement, reste l’essentiel - ses livres - du cultissime roman « L'Attrape-cœur » à ses nouvelles comme « Un jour rêvé pour le poisson-banane ».

Extrait du recueil « Nouvelles » : "Il y avait à l'hôtel quatre-vingt-dix-sept publicistes de New York. Comme ils monopolisaient les lignes interurbaines, la jeune femme du 507 dut patienter de midi à deux heures et demie pour avoir sa communication. Elle ne resta pas pour autant à ne rien faire. Elle lut un article d'une revue féminine de poche intitulée `Le sexe, c'est le paradis ou l'enfer'. Elle lava son peigne et sa brosse. Elle enleva une tache sur la jupe de son tailleur beige. Elle déplaça le bouton de sa blouse de chez Saks. Elle fit disparaître deux poils qui venaient de repousser sur son grain de beauté. Lorsque enfin le standard l'appela, elle était assise sur le rebord de la fenêtre et finissait de vernir les ongles de sa main gauche".

Welcome to Dead Caulfields, a site dedicated to the life and works of J.D. Salinger

Nouvelles de JD Salinger éd. Pocket © FB bibliothèque personnelle. Nouvelles de JD Salinger éd. Pocket © FB bibliothèque personnelle.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.