John le Carré adapté en série

"The Little Drummer Girl" est un roman d'espionnage de John le Carré. Chef-d'oeuvre revisité par Park Chan-Wook sous forme de série avec une mise en scène royale et un goût du détail soigné, le réalisateur nous propose un moment de télévision qui plaira aux téléspectateurs les plus exigeants.

Park Chan-Wook, John le Carré, Florence Pugh © Afp-London Film Festival 2018 Park Chan-Wook, John le Carré, Florence Pugh © Afp-London Film Festival 2018

En 1979, une explosion terroriste a lieu à Bonn en Allemagne, dans le quartier des ambassades. Un enfant est tué. Martin Kurtz, agent des services de renseignements israéliens, est chargé de l'enquête et, très vite, trouve la trace d'un suspect, Kahlil, membre de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Pour réussir à entrer en contact avec lui et le capturer, Kurtz, maître de la manipulation, décide de recruter une jeune comédienne britannique prénommée Charlie. 

L’adaptation du roman de John Le Carré, cette fois écrite par Claire Wilson et Michel Leslie, marque la première incursion du cinéaste coréen Park Chan-Wook dans l’univers des séries télévisées. Co-produit par la famille Cornwell (vrai patronyme de le Carré) et John himself, le succès appelle le succès puisque entre déploiement riche en détails de la panoplie du jeu d’espion de l’époque aux interrogatoires sophistiqués en passant par la mallette remplie d’explosifs, "The Little Drumer Girl" est un récit classique de la littérature d'espionnage, magnifiquement revisité ici par le réalisateur Park Chan-Wook pour un grand moment de suspense télévisuel.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.