Sylvain Tesson - Sur les chemins noirs - LE PODCAST

Vous savez ce qu’en disent les alpinistes ? Si tu tombes, c’est la chute, et si tu chutes, c’est la tombe. «Ma mère était morte comme elle avait vécu, faisant faux bond, et moi, pris de boisson, je m’étais cassé la gueule d’un toit où je faisais le pitre.» Sylvain Tesson

 © Sylvain Tesson / Folio © Sylvain Tesson / Folio
 LE PODCAST DE FABRICE BALESTER

 

 

 

 

 

 

Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides.

La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs.

Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.

S.T.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.