Lettre à un ami

J’écris à un ami pour me prouver que je n’ai pas peur du Covid19, ce maudit virus qui l’a placé en réanimation dans un hôpital à Marseille.

 © Shutterstock-LDD © Shutterstock-LDD

Mon ami,

Je voudrais te dire que la vie est un jeu de l’oie, avec des cases dangereuses. Que beaucoup de choses et d’événements, heureux ou malheureux, se jouent sur des coups de dés. Que l’année 2020 vient d’ajouter deux nouvelles cases : Covid 19 et réanimation. Et je sais que tu te trouves dans ces cases particulièrement périlleuses.
Je voudrais te dire aussi que les soignants sont des anges. Que tu es dans une sorte de plage de temps suspendu, pareil à un bloc de souffrance, laissant ta famille, tes proches et tes amis dans une peine figée, un rocher douloureux où se heurtent les paroles, les pensées, les visages, les larmes, les prières et l’absurde.
Mais tu vas revenir parmi nous, je le sais, plus fort, plein de vie et bien sur terre aux côtés des tiens, porteur d’une nouvelle espérance.

J’ai réservé une bouteille pour toi.

À Bientôt.

« Il n’y a pas d’amour de vivre sans désespoir de vivre »
Albert CAMUS.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.