En direct d'Angleterre

Les feux de la rampe ? Peut-on parler de mise à feu ou de rampe de lancement pour évoquer l’Angleterre et les milliers de seringues qui s’envolent depuis quelques jours pour aller se planter dans les chairs britanniques. Je m’en remets à un ami londonien.

 © N.Vial © N.Vial

Celui-ci m’a rapporté l’exaltation ou l’inquiétude d’une population appelée à servir de cible dans un gigantesque jeu de fléchettes. C’est le fameux : "Messieurs les anglais piquez les premiers". Il me confirme qu’un homme blond, passablement agité, semble battre la mesure dans le vide pour un orchestre jouant une musique de chambre. Il espère que ce ne sera pas celle d’un hôpital. Le prénom de ce dernier, qui est d’ailleurs le premier « sinistre », comme aurait dit Coluche, est sur toutes les lèvres médiatiques : Boris… Boris… C’est l’archange blond. Je souhaite à mon ami qu’il n’appartienne pas à « la portion qu’on gruge »…juste avant nous.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.