Pape Diouf, le seul et l'unique

Hommage à Pape Diouf, journaliste, Président de l'Olympique de Marseille et candidat à la Mairie de Marseille en 2014. Il a été emporté par le Coronavirus, à Dakar le 31 mars dernier à l'âge de 68 ans.

Né au Tchad à l’aube des années 50, Pape Diouf va grandir au Sénégal d’où sa famille est originaire puis émigrer à Marseille à la fin des années 60. Après des études à Sciences-Po, il devient journaliste sportif au quotidien La Marseillaise pour une longue période. Fort des liens qu’il a su tisser dans le milieu du football, il bifurque comme agent de joueurs (de Marseille notamment comme Basile Boli, Abédi Pelé ou Didier Drogba) puis accepte la proposition faite par Robert Louis-Dreyfus alors actionnaire principal de l’Olympique de Marseille d’en devenir le Président, en 2004. Il restera cinq saisons en pleine lumière et deviendra l’un des plus grands Présidents de l’OM, celui qui stabilisera le club et le façonnera pour la saison 2010 (champion de France). Le cœur ancré bien à gauche, Pape Diouf s’engage en politique pour les Municipales de 2014. Il y endosse une tunique aux couleurs des valeurs de la République, celles qu’il a toujours chéries… Pape s’en est allé le 31 mars dernier à Dakar, emporté par ce maudit Coronavirus, peste qui empoisonne nos vies et nous confine jusqu’au moindre détail… Le dernier mot à l’une des figures emblématiques de l’OM, son ami Basile Boli, Basilou de Marseille : « Que de bons souvenirs, Pape… » A jamais dans nos cœurs.

Pape Diouf De but en blanc

 © La Provence © La Provence

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.