Guns N' Roses a changé la face du hard rock

Des night-clubs glauques du Sunset Strip aux plus grands stades du monde, du statut de groupe crasseux sans un rond à celui de star planétaire vendant des millions de disques, telle est la destinée de l’un des plus grands groupes de rock : GUNS N’ ROSES qui a changé la face du hard rock avec son premier album Appetite for Destruction.

Guns n' roses / Appetite for Destruction © Geffen records Guns n' roses / Appetite for Destruction © Geffen records

Pour la quasi-totalité des adolescents de la fin des années 80, l’album Appetite for Destruction (1987) est un ami, une entité virtuelle avec laquelle ils ont discuté pendant des milliers d’heures, pour eux le premier choc esthétique rock vécu en direct.

Axl Rose, Slash, Duff, Steven et Izzy s’étaient trouvés en 1985, provenaient de trois bouts des Etats-Unis et de Londres, avaient échoué à Los Angeles, rejetons d’artistes ou de familles à problèmes, vivaient dans un taudis, semblaient en voie de clochardisation, profitaient des filles assez folles pour coucher avec eux, fréquentaient les clubs du Sunset Strip, où ils proposaient une énergie délirante finalement gravée sur douze pistes sorties en juillet 1987 chez Geffen records.

Réécouter l’album maintenant, c’est aussi se confronter au temps qui est passé pour eux et replonger dans cette urgence efflorescente au grain sonore maintenant disparu.

DISCOGRAPHIE des GUNS N’ ROSES :

Appetite for Destruction (1987)

GN’R Lies (1988)

Use You illusion I (1991)

Use Your illusion II (1991)

The spaghetti incident (1993)

Sympathy for the Devil (BO interview with a vampire / 1994)

Live Era 87-93 (1999)

Greatest Hits (2004)

Chinese Democracy (2008)

Tous leurs disques ont été publiés par Geffen records.

SITE OFFICIEL DE GUNS N' ROSES

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.