mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart sam. 13 févr. 2016 13/2/2016 Dernière édition

Propriété commune, égalité, justice, démocratie : l'expérimentation du club Mediapart

"le sentiment de l'injustice est parfois difficile à percevoir quand on n'en souffre pas soi-même*."Cet espace collectif qu'est Mediapart est vu comme un espace support, une propriété commune, pour ceux des abonnés qui s'y investissent.Dans cet espace qu'ils voudraient "commun" ou qu'ils estiment avoir été défini comme "commun" à tous, certains abonnés éprouvent un sentiment d'injustice de traitement.

"le sentiment de l'injustice est parfois difficile à percevoir quand on n'en souffre pas soi-même*."

Cet espace collectif qu'est Mediapart est vu comme un espace support, une propriété commune, pour ceux des abonnés qui s'y investissent.

Dans cet espace qu'ils voudraient "commun" ou qu'ils estiment avoir été défini comme "commun" à tous, certains abonnés éprouvent un sentiment d'injustice de traitement.

Injustice de traitement vis à vis d'eux-mêmes en tant qu'individus, ou vis à vis d'un groupe auquel ils se sentent appartenir.

Injustice de traitement soit de la part de la rédaction

soit de la part de la modération

soit de la part de la communauté des commentateurs/blogueurs

soit de la part de la part qu'ils estiment influente des commentateurs/blogueurs.

Ils ne sentent pas pris en considération à part égale, ou reconnus pour leurs apports à part égale. (de nouveaux blogueurs ont pu nous dire ce sentiment après quelques temps de non fréquentation de leurs blogs)

Et parfois ils en tirent des conclusions sur telle ou telle orientation volontaire de cet état de chose.

 

Après avoir écrit ceci, je pense au contraire qu'il s'agit d'un phénomène présent dans tous les groupes qui sont définis comme égalitaires en principe.

D'un phénomène propre à la démocratie (égalité en droits).

 

(écrit sur le fil du billet de Marielle Billy, le 20 février 2011, après un croisement personnel réflexif avec le fil du concombre masqué

*la phrase d'ouverture est extraite de la partie du fil de Marielle après laquelle j'ai écrit ce texte)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

je recommande !

Merci à Fantie et ses interlocuteurs d'ouvrir un espace de discussion et de pensée.

Soutenez Mediapart !

Soutien

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert
ABONNEZ-VOUS

L'auteur

Fantie B.

Formation
Une petite ville de France