Façonnable quitte Nice pour l’Espagne.

 Nombreux sont les Niçois qui ont connu Jean-Pierre Benaym et Albert Goldberg les créateurs de Façonnable, la boutique de mode pour homme de la rue Paradis. Fondée dans les années soixante, ce fut une boutique de sur-mesure et de prêt-à-porter qui va acquérir très rapidement une image internationale. Le duo vendra la griffe en 2000 et depuis novembre Façonnable appartient au groupe espagnol Pepe Jeans. D’ailleurs les services s’en vont à Barcelone.

 En plus ce sont cinq boutiques sur 17 qui fermeront définitivement et cela entraînera la suppression de 78 emplois sur 170 salariés de la marque.  Les boutiques restantes (Nice peut-être) seront modernisées mais la griffe va effectuer un « retour aux origines » c’est-à-dire revenir à un style méditerranéen. L’objectif est de se développer dans cinquante pays au travers de boutiques, franchises et points de vente.

benaym-goldberg

 Depuis Jean-Pierre Benaym s’était consacré à la peinture et à la sculpture, en exposant même tout près de là, chez Ferrero. Il avait ouvert un atelier à Nice et un autre à Bruxelles. Albert Goldberg, fils d’un tailleur renommé, « Monsieur Jean », est lui resté dans la mode et en 2014 a créé une collection de chemises « World Colors » inspirée par la coupe du monde de football.

 Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Enregistrer

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.