Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

1398 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 mai 2014

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Le gouvernement français se fout de l’Europe !

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jeudi soir toutes les chaines publiques de télévision européennes diffusaient le débat au parlement européen qui réunissait les têtes de liste des grands partis. Toutes ? Pas la France. Les cinq chaines d’Etat (France 2, 3, 4, 5, Ô) sont restées muettes préférant quelques billevesées à un débat qui va engager entre 60 à 70 % de notre vie quotidienne. Pour couronner le tout les bulletins d’information du lendemain seront très diserts sur le compte-rendu de ce débat pourtant passionnant. D’autant plus que parmi les participants était présent le prochain président de la Commission de Bruxelles, c’est à dire le futur chef de gouvernement de l’Europe.

En effet du vote des élections va dépendre la gouvernance du continent. Etaient présents le conservateur luxembourgeois Jean-Claude Juncker, le social-démocrate allemand Martin Schulz, le libéral belge Guy Verhofstadt, l’écologiste allemande Ska Keller et le représentant de la gauche radicale, le grec Alexis Tsipras.

Les chaines publiques de l’Etat français ont ignoré, volontairement, l’enjeu de ce débat,  prélude à la naissance de la démocratie européenne qui va contrebalancer l’opacité des décisions de Bruxelles. Tous les sujets ont été abordés : l’euro, l’immigration, les budgets, la croissance, le chômage, la solidarité, les valeurs, la laïcité… C’est à dire des enjeux qui vont échapper aux politiciens nationaux.

Intéressant en outre de voir que les questions du style « quitter l’Euro » ou « quitter l’Union », ne sont envisagées par personne, à l’exception de l’extrême droite en la personne de Jean-Marie Le Pen et de sa fille qui pour le premier est allé une seule fois au parlement, et pour sa fille jamais… Quand on pense qu’on les donne grands vainqueurs de l’élection à venir, cela fait rire au niveau européen. Tous les arguments politiques franco-français sur l’appartenance à l’Union s’effondrent lorsque l’on prend de la hauteur. Quand on écoute Ska Keller ou le grec Alexis Tsipras on comprend que l’Europe peut devenir un continent dynamique, plein d’avenir, à la recherche d’une croissance possible.

Il a donc fallu attendre la Chaine parlementaire et Arte, tardivement, pour assister à un débat qui engage sérieusement notre destin. Mais l’Elysée, Matignon et le palais Bourbon sont plus préoccupés par les petites décisions locales et sans envergure, puisqu’ils n’ont plus le pouvoir de diriger réellement, et qu’ils cherchent à justifier leurs postes en effaçant même la connaissance des citoyens. Pour eux, masquer l’Europe, c’est leur profit au détriment de ceux des citoyens.

Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol