Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

1400 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 sept. 2016

Ciotti s’attaque à son tour aux bien-pensants.

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Les gauloiseries de l’ancien président de la République ont déchainé son porte-flingue Eric Ciotti, le président du Conseil général des Alpes-Maritimes : « Et j'entends aujourd'hui ce concert totalement stupéfiant de la pensée unique ou de la bien-pensance s'émouvoir que Nicolas Sarkozy dise que nos ancêtres sont des Gaulois. Mais jusqu'à quand est-ce qu'on va nier les évidences ? Est-ce que si demain Nicolas Sarkozy dit que la terre est ronde, on va lui faire un procès en sorcellerie parce que c'est Nicolas Sarkozy qui l'a dit ? Je crois que certains ont atteint le degré zéro de la pensée »

 Subitement on se rend compte que nous avons atteint le degré zéro de la pensée parce que certains Français sont des bien-pensants. Le Larousse définit ce terme ainsi : « Personne dont les convictions religieuses ou politiques sont conformes à l'ordre »… Les convictions religieuses et l’ordre en politique ont souvent été partagés par la droite française.

 Un homme d’Etat libéral français, célèbre pour avoir légalisé les syndicats et créé la loi 1901 qui régit les associations, fut en son temps qualifié de bien-pensant. Bernanos dans son ouvrage « La grande peur des bien-pensants » écrira à son sujet « Or, Waldeck-Rousseau, (...) grand bourgeois libéral et magnifique de la meilleure espèce parlementaire, ne pouvait guère passer pour un démagogue, un chambardeur, aux yeux des bien-pensants. » Waldeck-Rousseau était donc un apôtre de la bien-pensance que vilipendent Eric Ciotti et son candidat aux primaires ?  Il est probable que cette expression est devenue un nouveau leitmotiv asséné sans cesse dans le cadre des gauloiseries de l’ancien président.

 Une historienne, en 2008, rappelait que la Gaule était une notion « romaine » et que le concept très « Astérix » de « nos ancêtres les Gaulois » était quant à lui une construction du 19e siècle qui n’avait que peu de réalité historique. Mais Eric Ciotti juge qu’il s’agit là d’une vérité aussi vraie que le fait que la terre est ronde. Constat d’autant plus surprenant de la part d’un Niçois pour qui les gaulois étaient les ancêtres de Français, alors que pour les niçois leurs ancêtres étaient, dans la tradition, ligures, grecs ou romains (ou les trois à la fois).

 Les deux Astérix de la politique ont donc décidé d’exclure de leur électorat la droite de tradition sous le prétexte qu’elle est bien-pensante. Mais si ils ne draguent pas à droite, s’ils ne draguent pas au centre, s’ils ne draguent pas à gauche, que va-t-il leur rester ? D’adhérer au Fn ? Non, soyons sérieux, pas avant le deuxième tour !

 Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Enregistrer

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté de la campagne écolo
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean
Journal — France
Dans le Béarn, des jeunes empêchés de s’installer en maraîchage bio
La communauté de communes de Pau a lancé un projet de « Ceinture verte » : l’installation d’une dizaine de paysannes et paysans par an autour de l’agglomération. Mais six jeunes sont actuellement suspendus au bon vouloir de la Safer, qui privilégie l’agrandissement des fermes existantes.
par Amélie Poinssot
Journal — France
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO