Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

1400 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 oct. 2016

Le pain au chocolat de Copé est-il un réel problème ?

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Que Jean-François Copé ne connaisse pas le prix d’un pain au chocolat, après tout pourquoi pas s’il n’en n’achète jamais. Pourtant personne n’a oublié le temps où, président de l’UMP en 2013,  il avait tenu des propos islamophobes (d’après le Conseil français du culte musulman) à propos du vol d’un pain au chocolat par un jeune pendant le ramadan.

 Que cette histoire de pain au chocolat revienne à la surface prouve deux choses : d’une part l’intelligence de l’interviewer qui place la politique à ce niveau, et surtout la réponse de Jean-François Copé qui veut prouver qu’il est un homme d’état. Comment le maire d’une ville, Meaux, en difficulté de part le revenu moyen de ses habitants, peut-il déclarer le prix de cette viennoiserie entre 10 et 15 centimes d’Euro ? Que peux-t-on acheter aujourd’hui pour cette somme ? Mis à part que cela représente un peu de monnaie reçue ou rendue dans une boulangerie, rien ne peut être acheté avec 10 ou 15 centimes d’euro.

 Cela prouve que Jean-François Copé ne met jamais les pieds dans un supermarché ou une boutique, sauf pour serrer des mains en campagne électorale. Copé, issu de l’ENA, bénéficie d’un emploi à vie et n’a pas la moindre idée de ce que représentent les difficultés de fin de mois. A cela plein d’avantages doivent s’ajouter, voitures de fonction, repas gratuits, billets de transport… Cet homme est totalement déconnecté de la réalité.

 En Allemagne, Angela Merkel  va faire ses courses dans les supermarchés et on se souvient que Nicolas Sarkozy avait affirmé qu’il n’avait pas été élu pour que lui-même les fasse. L’autre jour François Fillon déclarait « Vous pensez que le général de Gaulle faisait ses courses ? ». Effectivement c’est sa femme qui les faisait, certes chez Fauchon, mais au moins elle connaissait la valeur de ses achats. Et à la Boisserie on comptait !

 Copé n’est pas le seul à ignorer la valeur du quotidien ; c’est le cas des roitelets locaux également dont le train de vie « républicain » surprend quand on les fréquente. Il n’y a pas que la question d’argent qui entre en jeu. Lorsque Bourdin interroge la ministre du travail, Myriam El Khomri, sur le nombre de fois où l’on peut renouveler un CDD, et qu’elle ne le sait pas, on se demande franchement ce qu’elle fait à son poste. Il est vrai que Bourdin est un spécialiste des questions pièges.

 Quand Ségolène Royal affirme que la France possède un sous-marin nucléaire, alors qu’elle en a sept, quand Nicolas Sarkozy déclare que Al Qaïda est formé de sunnites et non pas de Chiites, quand Didier Migaud, président de la Cour des comptes, en 2010, répond 76 à la question « Combien font 7 fois 9 », on s’esclaffe. Mais quand on se demande ce que l’on peut acheter avec 10 centimes aujourd’hui, on comprend les intentions de vote des français pour les primaires dont bénéficie Jean-François Copé.

 Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Enregistrer

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La majorité embarrassée par l’affaire Abad
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viol, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz