Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

1398 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 mars 2017

Présidentielles : c’est la commedia dell’arte!

Ficanas
Editorialiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Hier soir on commence avec la mise en examen de l’épouse de François Fillon, après que lui-même et son suppléant l’aient déjà été. Il ne manque que les enfants et ça fera un gros paquet. Bien entendu son avocat réplique : « les magistrats instructeurs ont décidé de mettre en examen Penelople Fillon, dans la logique d'une enquête et d'une instruction conduites exclusivement à charge, au mépris de la séparation des pouvoirs et de la présomption d'innocence, dans des délais de rapidité hors norme ». Il est payé pour ça de toute façon. Ce qui va être drôle par contre ce seront les aboiements d’Eric Ciotti qui va écumer les plateaux de télévision : ça va le changer du fameux « cabinet noir » dont il se gave depuis plusieurs jours.

 Autre gag du matin : Manuel Valls annonce à Bourdin qu’il votera Emmanuel Macron dès le premier tour « Je ne veux pas, le soir du premier tour, que nous nous retrouvions face au choix entre François Fillon et Marine Le Pen ». Alors là Macron il est à l’aise : il hérite du soutient de l’ancien premier ministre socialiste, alors qu’il n’en voulait pas vraiment… Il a même été obligé de lui dire merci !

 Benoît Hamon il n’est pas content. Il va sur France 2 et dit « C'est un manquement à la parole donnée » et Arnaud Montebourg en rajoute une dose : « Chacun sait désormais ce que vaut un engagement signé sur l'honneur d'un homme comme Manuel Valls : rien. Ce que vaut un homme sans honneur ». Corrects les socialistes : ils s’engagent à soutenir le vainqueur des primaires et ils le lâchent. Ce n’est pas à droite que l’on verrait cela : à droite on garde le perdant et on continue à le soutenir…

 Mais ce n’est pas tout : le gouvernement vivant ses derniers jours et François Hollande également, Valérie Pécresse accuse le pouvoir d’avoir laissé fuité l’information comme quoi son fils avait été, en septembre dernier, interpellé porteur de quatre grammes de cannabis. Jalouse de se voir la couverture tirée à droite par Fillon et son fameux cabinet noir, elle affirme : « Hollande, Valls, Bartolone et Cazeneuve doivent rendre des comptes ». Faut faire vite avant qu’ils ne se taillent !

 Dans le prochain numéro de Femmes Actuelles (c’est moins sérieux que Le Monde, mais moins people que « Closer »), Marine Le Pen annonce qu’elle ne voudra pas de sa nièce dans le gouvernement car elle n’a pas « d’ascenseur à renvoyer », et ajoute que la petite est jeune et assez raide. Et la Marion réplique « Cela tombe bien, je n'avais rien demandé ». La différence entre les Borgia et les Le Pen c’est que l’on ne flingue pas physiquement, sinon c’est pareil… On commence par le parricide, puis on se tape les collatéraux.

 Primaires.

 Le Ficanas s’est toujours élevé contre l’utilité de ses fameuses primaires, alors qu’elles existent déjà avec le premier tour des élections présidentielles. Quelle satisfaction de voir aujourd’hui que 4,36 millions de français se sont déplacés pour choisir François Fillon et que plus de 2 millions ont choisi Benoît Hamon. Ça leur a fait passer la journée après tout puisque tous les magasins ne sont pas ouverts le dimanche. En attendant on est gâté avec une élection présidentielle qui tient plus de la commedia dell’arte que de l’énoncé de programmes politiques pour l’avenir du pays. Bolloré aurait du financer une campagne pour Hanouna…

 Christian Gallo - © Le Ficanas ®

Enregistrer

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aux États-Unis, le Sénat adopte un plan climat sans ambition sociale
Par 51 voix contre 50, le Sénat des États-Unis a adopté le plus ambitieux plan climat de l’histoire du pays, prévoyant une enveloppe de 369 milliards de dollars pour réduire de 40 % les émissions de CO2 entre 2005 et 2030. Mais le volet social a été très largement sacrifié.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Proche-Orient
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Quarante-quatre morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figureraient quinze enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. Une trêve entre les deux parties serait entrée en vigueur dimanche soir.
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)

La sélection du Club

Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
par Philippe Soulié
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon