PEUPLE DE FRANCE, REPRENONS LE POUVOIR!

Confronté à tant de mauvaises décisions des gouvernants, qui en plus nous infantilisent, ou nous prennent pour des crétins, le peuple français doit agir. Il faut mettre en place un contrôle du gouvernement qui soit plus efficient que celui du parlement. L'action doit maintenant succéder au discours : signez la pétition au bas de ce blog et diffusez le plus largement possible !

Nous sommes sur un bateau ivre, il est temps que cela cesse avant un tragique accident.

La communication des gouvernants a eu des effets dévastateurs, et notamment a instillé peur et anxiété chez beaucoup. Il faisait clairement partie de leur stratégie de nous faire peur, de nous infantiliser et cela a réussi sur beaucoup de monde : la perte de repère est importante en France.

Il est temps de nous redresser.

Aussi je vais, comme nos gouvernants, et pour provoquer le sursaut, lancer quelques punchlines :

- La mort fait partie de la vie, il est évidemment absurde de vivre en essayant surtout d'éviter la mort, et c'est surement un très bon moyen de mal vivre sa vie.

- L'argent n'est pas notre maitre, surtout pas dans un monde où quelques uns en ont autant qu'un pays tout entier (ce serait alors des sortes de Dieux??). L'argent ne doit pas être le but, c'est un moyen...

- Ce gouvernement aura manqué cruellement de compassion, en vrac, pour les vieux dans les Ehpad, pour ceux qui vivent dans des petits appartements, pour la veuve qui n'était pas autorisée à enterrer son mari. Compassion, entraide, solidarité, confiance voilà plutôt les qualités qui font la force des Hommes en tant qu'espèce. Faire société, c'est bien ce qui nous a permis de dépasser notre état initial de singe.

- Le virus ne tue quasiment pas les gens en bonne santé. D'ailleurs notez qu'attribuer le décès d'une personne en insuffisance pulmonaire au covid19 est en fait un choix culturel: on pourrait tout autant dire que la personne est décédée de son insuffisance pulmonaire... Le drame international créé pour un virus qui tue 0,3% de la population me parait disproportionné. Avec des sommes d'argent jetées sur la table à même de résoudre tous les problèmes de pauvreté du monde et tous les problèmes écologiques.

- La Suède n'a pas confiné sa population ni même fermé son économie. Beaucoup de pays n'ont pas confiné. Je ne dis pas ça pour dire qu'il ne fallait pas confiner du tout la France, mais pour dire, notamment, qu'un confinement strict en cas de réapparition du virus n'est pas la meilleure solution.

- On fera les comptes à la fin, mais nos gouvernants risquent bien de finir avec le bonnet d'âne. Ils seront parmi les cancres de la classe avec un confinement assez stricte, très long et des dépenses énormes. A relativiser par notre position économique et géographique, mais la comparaison avec l'Allemagne sera édifiante. Coté positif, une mortalité pour l'instant maitrisée mais parmi les plus élevées et un faible impact court terme sur l'emploi.

 

Nous devons reprendre le pouvoir sur nos vies, c'est à dire pour commencer contrôler le pouvoir actuel.

 

Car il est patent que le pouvoir actuel prend beaucoup de mauvaises décisions. Peu importe ici les raisons, elles sont connues et débattues suffisamment ailleurs.

Un moyen existe déjà, et justement, il a été pensé pour sauver la planète de l'incurie de nos gouvernants en matière d'écologie.

Il s'agit d'un parlement citoyen, composé de français tirés au sort : la convention citoyenne pour le climat a déjà fait ses preuves et montré son efficacité : réuni en sessions régulières depuis octobre 2019, il donne et donnera ses recommandations pour la planète à nos gouvernants.

 

Nous demandons que toutes les mesures importantes soient contrôlées par ce parlement citoyen.

 

Il devra déjà examiner la nouvelle loi d'urgence sanitaire, afin de retirer, je l'espère, aux Ministres les pouvoirs exceptionnels qu'elle leur confère.

En effet, l'urgence est passée, il ne s'agit plus maintenant d'urgence, mais de s'organiser calmement pour vivre avec le virus.

Y a-t'il besoin de pouvoirs spéciaux pour dire aux français qu'il faut porter un masque dans les transports en commun ? Non, évidemment non ! il suffit de le dire, sans forcément penser répression, car l'autocontrôle de la population pourrait suffire. Autant commencer ainsi, au lieu de toujours tout compliquer..., et si ça ne fonctionne pas, on s'ajuste après. N'étant plus dans l'urgence, faisons d'abord confiance aux français avant de toujours penser en terme de répression !

Comment réaliser ces profonds changements alors ? Simplement, il faut commencer par un bout et poursuivre notre marche pas à pas. Il faut dès maintenant marquer notre volonté d'agir avec fermeté. La signature de la pétition ci dessous peut faire avancer les choses si tout le monde la signe !

Cet appel, il faut que vous le transmettiez à tous vos contacts, il doit avoir fait le tour du pays en quelques heures !

SIGNEZ LA PETITION POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES (mise en place du contrôle des politiques) :  http://chng.it/WsdBghPR

Merci à tous. Affirmons que nous sommes humains, agissons en ce sens et créons notre avenir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.