fran7
Retraitée de la Police Nationale, syndicaliste, militante dans deux associations l'une qui lutte contre l'esclavage domestique et économique principalement des immigrés, et l'autre que je dirige SOS FONCTIONNAIRE VICTIME
Abonné·e de Mediapart

19 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 févr. 2015

Où il est plus grave de commander un article de mode que d’envoyer des photos pornographiques …

fran7
Retraitée de la Police Nationale, syndicaliste, militante dans deux associations l'une qui lutte contre l'esclavage domestique et économique principalement des immigrés, et l'autre que je dirige SOS FONCTIONNAIRE VICTIME
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il est un pays où, effectivement, une jeune personne qui s’est servi de son ordinateur de service pour commander un colifichet va perdre plusieurs mois de salaire quand dans ce même service son chef a utilisé le même matériel pour l’inonder des mois durant de propositions indécentes assorties de photos qui ne l’étaient pas moins : fellations, pénétrations, masturbations, sexes turgescents, scènes zoophiles, sans être le moins du monde sanctionné par la même hiérarchie.

Quand elle s’acharne à faire reconnaitre son droit à la justice, qu’elle crie son désespoir, dénonce les coups bas, s’attaque aux rumeurs et à la calomnie, s’indigne d’avoir été abusée, discriminée , son administration prend prétexte de sa compréhensible virulence et racle les fonds de tiroir pour justifier une lourde sanction ; jugez-en : même pas une dizaine de retards insignifiants en plus de IO ans d’activité, des disputes entre collègues sans qu’elle ait été une seule fois ne serait-ce qu’admonestée ou mise en garde,  sans oublier évidemment son irrespect envers son «  irréprochable »  hiérarchie.

Cela ne se passe pas dans une de ces contrées reculées soumises à des lois d’un autre âge où les femmes doivent accepter la domination machiste au cœur même des institutions et des textes, mais bien en France en 2015.

Je croise les doigts pour que la juridiction pénale que cette jeune femme n’a eu de cesse de relancer afin qu’elle s’intéresse à sa plainte longtemps enterrée, mène à terme l’enquête que la gravité des faits réclame et qu’elle se fasse déférer les responsables de 7 ans de souffrance….

Pour que cette jeune personne soit reconnue comme victime et dédommagée, pour qu’elle retrouve son honneur et sa dignité.  Car que se passera-t-il dans le cas contraire ?

En attendant, de quoi va-t-elle vivre ?

Ceux qui vont la sanctionner ne connaissent déjà pas les fins de mois difficiles, alors,  la privation de toutes ressources ne les priveront pas de sommeil ni de toit …. Elle, si !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
A Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours »
Le militant hongkongais Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B