AAFAIRE CUENCA (suite)

Les nombreux messages de soutien que nous avons fait parvenir à Laurent CUENCA lui sont d'un grand réconfort dans ces moments difficiles. Nous avons pu le joindre téléphoniquement, il est calme et il nous dit " tenir le coup" malgré tout. Il se sent étranger en cet endroit et cette expérience dans ce milieu où l'on rencontre pêle mêle toutes les formes de souffrances intimes et d égarement le marquera profondément et durablement.

Son cas doit être examiné par le Juge des Libertés le 29 aout. La défense est prête. Nous avons bon espoir qu'une décision favorable mette fin à cet internement tant il est manifeste que l'arbitraire a présidé à cette mesure.

Laurent ne sera pas tiré d'affaire pour autant. Les recours contre la sanction et sa mise à la retraite d'office n'ont pas encore abouti et les effets pernicieux des mensonges de l'administrration perdurent. Sa plainte à ce sujet n'a pas encore été instruite.

 Mais notre premier objectif est de le voir retrouver sa famille au plus vite, l'analyse et les commentaires viendront plus tard.

Merci encore de votre mobilisation en sa faveur en cette période peu propice. Restons  vigilants, toujours et partout.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.