FranceInf
Abonné·e de Mediapart

22 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 oct. 2020

Test d'un appareil d'IA qui permettrait de prédire les crises d'épilepsie

Une Start-up Israélienne incubée dans l'Université Ben-Gourion du Néguev en Israël, a développé ce le premier dispositif d'intelligence artificielle (IA) portable qui permettrait de détecter et prédire les crises d'épilepsie jusqu'à une heure avant leur apparition.

FranceInf
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La société espère que ce dispositif permettra d’améliorer les systèmes de détection actuels qui offrent une détection des crises en temps réel mais ne sont pas en mesure de fournir des avertissements en amont des crises.

Le dispositif Epiness a été développé par le Dr Oren Shriki et son équipe du département des sciences cognitives et cérébrales de l'Université Ben-Gourion. Celui-ci est basé sur une combinaison de surveillance de l'activité cérébrale basée sur l'électroencéphalogramme (EEG) et d'algorithmes d'apprentissage automatique(machine-learning) propriétaires.

L'appareil associe un électroencéphalogramme portable à un logiciel qui minimise le nombre d'électrodes EEG et optimise leur placement sur le cuir chevelu.

Les algorithmes filtrent les bruits sans rapport avec l'activité cérébrale, extraient des mesures informatives de la dynamique cérébrale sous-jacente et font la distinction entre l'activité cérébrale avant une crise d'épilepsie prévue et lorsqu'une crise n'est pas prévue.

Le nouvel algorithme a été développé et testé à l'aide de données EEG provenant d'une cohorte de personnes épileptiques qui ont été suivies pendant plusieurs jours avant l'opération.

L'algorithme ayant la meilleure performance de prédiction a atteint un niveau de précision de 97%, avec une performance quasi optimale maintenue (95%) même avec un nombre relativement faible d'électrodes.

Les essais cliniques du prototype du système devraient commencer dans le courant de l'année, a déclaré un représentant de la start-up.

"Actuellement, il n'existe aucun de dispositif de prédiction des crises qui puisse alerter les patients et leur permettre de se préparer aux crises à venir. L'appareil sera à la fois précis et convivial, puisque les algorithmes réduisent considérablement le nombre d'électrodes EEG nécessaires"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Orange, nouvel exemple de la gouvernance à la française
L’assemblée générale du groupe de télécommunications doit approuver le 19 mai la nomination de Jacques Aschenbroich comme président d’Orange. Choisi par l’Élysée, le président de Valeo ne connaît pas le monde des télécoms. Tout cela au moment où cette industrie est en pleine révolution.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« Grand remplacement » : un fantasme raciste qui vient de loin
La peur d’un « grand remplacement » des « Blancs chrétiens » est très ancienne en France. Elle a connu une véritable explosion à l’ère coloniale, face à la présence, pourtant quantitavement faible, des travailleurs africains en métropole. Alain Ruscio montre ici que ce fantasme raciste fut un filon politique et un calcul abondamment exploités du XIXe siècle à nos jours.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
La Méditerranée pour tombeau, pièce journalistique n°1
Changer la compréhension du monde par le partage d’enquêtes sur le terrain. À La Commune CDN d'Aubervilliers, la pièce d'actualité n°17 est aussi la pièce journalistique n°1. Etienne Huver et Jean-Baptiste Renaud ont enquêté sur la route migratoire la plus dangereuse du monde. À l’heure de la solidarité ukrainienne, la Méditerranée n’en finit pas de tuer et nous regardons ailleurs.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Migrations environnementales #1 : la sécheresse dans la Corne de l’Afrique
Le manque d’eau pourrait, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), concerner 40 % de la population mondiale avant 2050 et pousser à la migration jusqu’à 700 millions de personnes. Dans la Corne de l'Afrique, le réchauffement climatique entraîne déjà des déplacements de population.
par BPI - Migrants, réfugiés, exilés
Billet de blog
Le radeau de la Méduse ou le naufrage du vieux monde
[Rediffusion] Les connivences du pouvoir politique et financier aux affaires du vieux monde témoignent chaque jour de leur mépris pour les populations et la démocratie. Partout la nostalgie impérialiste de la domination s'impose comme sauvetage de la mondialisation sauvage. Ne laissons pas le saccage et la peur nous plonger en eaux troubles et relisons plutôt Le radeau de la Méduse du génial Géricault.
par jean noviel