Prévention du cancer du sein : des petits gestes pour prévenir le cancer du sein

Chaque année, le mois d'octobre résonne comme le mois de la sensibilisation au cancer du sein. Cependant il existe des mesures spécifiques que les femmes peuvent adopter tout au long de l'année pour tenter de prévenir le cancer du sein.

Bien que les facteurs génétiques soient incontrôlables, certaines modifications du mode de vie peuvent avoir un impact important. En fait, au moins 18 % de tous les diagnostics de cancer peuvent être attribués aux habitudes de vie. Voici quelques petites habitudes qui pourraient aider à prévenir le cancer du sein chez la femme. 

prevention-cancer-sein

Mettez un terme au tabac et évitez la consommation d’alcool

Le tabagisme a été associé à de nombreuses maladies et risques pour notre santé, notamment un risque accru de cancer du sein. Des recherches ont montré que le tabagisme peut être particulièrement nocif pour les femmes qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein ou qui fument depuis de nombreuses années. Bien que le tabagisme soit généralement lié à un risque accru chez les jeunes femmes, des études ont montré que même le tabagisme passif peut augmenter le risque de cancer chez les femmes ménopausées.

L'alcool est également lié à un risque accru de cancer du sein. S'abstenir complètement de boire de l'alcool est le meilleur choix pour la santé, et les femmes qui prennent deux ou trois verres par jour ont un risque de cancer du sein 20 % plus élevé que celles qui n'en prennent qu'un seul. 

Pratiquez une activité physique adaptée au quotidien

L'exercice régulier offre de nombreux avantages : amélioration de la santé cardiaque, renforcement des os, amélioration de l'humeur et même diminution du risque de cancer du sein. Des recherches ont montré un lien entre une activité physique régulière et une diminution du risque de cancer.

Il est recommandé de pratiquer si possible une activité physique adaptée 20 à 30mn par jour. Selon votre condition physique vous pourrez pratiquer une activité physique modérée qui comprend tout mouvement où le rythme cardiaque et la respiration sont légèrement augmentés. Par exemple, lors d'une marche rapide, vous devriez être capable de tenir une conversation. Si vous êtes habitués à l’activité physique vous pourrez pratiquer des activités plus vigoureuses qui provoquent une accélération du rythme cardiaque, de la transpiration et une respiration rapide. Parmi les exemples, on peut citer le jogging, le vélo, la natation, la danse ou la musculation en circuit.

Avant de vous lancer dans l’une où l’autre de ces activités physiques, prenez conseil auprès de votre médecin traitant. 

Adaptez votre alimentation

Bien qu'il n'y ait pas de lien entre des aliments spécifiques et le risque de cancer du sein, des recherches ont montré que les régimes alimentaires riches en fruits et légumes ont un impact significatif sur la santé. Des études ont montré que la consommation de 10 portions de fruits et légumes par jour peut réduire le risque de cancer d'une personne jusqu'à 14 %. En outre, le respect de ces recommandations en matière de fruits et légumes peut réduire de 24 % le risque de maladie cardiovasculaire et de 31 % le risque global de mortalité. 

Adoptez un calendrier de suivi gynécologique régulier

Entre vos examens annuels, il est important de procéder régulièrement à des auto-examens des seins. Ces examens à domicile sont essentiels pour détecter le cancer du sein à un stade précoce, lorsqu'il est plus facile à traiter. Demandez à votre médecin traitant où à votre gynécologue de vous montrer les gestes d’autopalpation des seins afin que vous puissiez réaliser ces auto-examens seule. 

Si lors d’une autopalpation vous pensez sentir une grosseur, ne paniquez pas. De nombreuses femmes ont des bosses dans les seins qui seront présentes en permanence. Parlez-en à votre médecin ou votre gynécologue et continuez à vous faire examiner régulièrement. Si vous constatez un changement ou si vous sentez une nouvelle grosseur, prenez rendez-vous avec votre médecin qui pourra vous recommander de réaliser des examens complémentaires comme une échographie ou une mammographie, pour identifier ou exclure un éventuel cancer. 

Conseils pour prévenir le risque de cancer du sein

Cette infographie donne des conseils pour prévenir le risque de cancer du sein

Prevention-cancer-sein.png

Crédit infographie : Institut Radiothérapie Hartmann

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.