France Solar Hœrdt - Quelle Transition énergétique en France ?

La France a quatre ans pour doubler son parc photovoltaïque installé afin de suivre les plans du gouvernement. La capacité PV installée du pays a augmenté de 890 MW en 2019 pour atteindre un total de 9,43 GW à la fin de l'année, selon les statistiques récemment publiées par l'association française des énergies renouvelables et d'autres organismes gouvernementaux.

Le vieillissement des centrales nucléaires entraîne des problèmes d'approvisionnement pour les citoyens français et contribue à augmenter leur facture énergétique : Une hausse de 50 % du prix de l'électricité a été constatée sur les 10 dernières années.

Les autres énergies fossiles ne sont pas différentes : le prix du gaz a augmenté dans le même temps de 20 %. Et ce n'est pas fini, car les Français paient encore 30% de moins que leurs voisins de l'Union européenne.

 Dans le même temps, le contexte énergétique tend vers une augmentation de la consommation d'électricité. Selon l'Agence internationale de l'énergie, elle devrait augmenter de 75% entre 2009 et 2030, ce qui entraînera automatiquement des problèmes d'approvisionnement.

 Face aux défis climatiques, la France s'est engagée dans la transition énergétique afin d'encourager les énergies renouvelables et de réduire la consommation d'énergie.

La taille actuelle du marché de 9,43GW place la France loin de l'objectif de 18-21GW que le pays vise à atteindre d'ici 2023. Selon les plans du gouvernement, les installations photovoltaïques doivent continuer à se développer après cette date, pour atteindre 35,6-44,5 GW en 2028.

Les ambitions des décideurs politiques de quadrupler la capacité en moins de dix ans font suite à des années de croissance annuelle considérable, mais constante.

Dans cette nouvelle stratégie énergétique de la France, l'administration Macron a indiqué le montant qui sera alloué chaque année dans le cadre d'appels d'offres pour des projets photovoltaïques au sol et en toiture au cours des six prochaines années. Dans le meilleur des cas, la France disposerait d'une capacité solaire de 44,5 GW d'ici 2028, et les énergies renouvelables devraient atteindre 113 GW.

production-energie-photovoltaique-france

Source : Wikipédia

Aides financières disponibles pour l'autoconsommation énergétique en France

Afin d'encourager les ménages à passer à l'autoconsommation, le gouvernement français a mis en place plusieurs incitations financières afin de faire croître le marché du Solar en France. 

La revente d'électricité à un fournisseur est exonérée de taxes

Une prime d'investissement pour l'autoconsommation accordée à tous les utilisateurs de l'autoconsommation tous les 5 ans, qui dépend de la puissance de l'installation (généralement entre 1 200 et 10 000 euros). 

Procéder à une rénovation énergétique d'une habitation en France

Le secteur de la construction est le secteur le plus consommateur d'énergie en France, représentant près de la moitié de l'énergie totale consommée dans le pays et responsable de 27% des émissions de gaz à effet de serre. De plus, 7 millions de bâtiments en France sont mal isolés, (source : Ministère français de la Transition écologique et solidaire, 2018).

Repenser l'impact environnemental de ce secteur est donc primordial, ce qui a conduit le gouvernement français à mettre en place un programme connu sous le nom de Plan de Rénovation Énergétique des Bâtiments.

Ce plan vise non seulement à rénover les bâtiments publics mais aussi à aider tous les ménages à rendre leur logement mieux isolé. 

La réalisation d'une rénovation énergétique peut être accompagnées des aides financières suivantes selon conditions. 

  • Un crédit d'impôt spécifique à la Transition énergétique (ou CITE, Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique) : grâce auquel vous pouvez déduire le coût des travaux de votre impôt sur le revenu, à condition que ces travaux améliorent votre performance énergétique et que la maison ou l'appartement ait plus de 2 ans.
  • Un prêt "éco-prêt à taux zéro", accessible à tous, quels que soient les revenus, qui permet aux ménages de financer la rénovation de leur résidence principale, sans intérêt.
  • Des aides financières de certains fournisseurs d'énergie agréés (EDF, Total, Engie...) pour réaliser des travaux d'économie d'énergie, à condition que ceux-ci soient effectués par un professionnel agréé...
  • Une exonération de la taxe foncière, dans certains départements et villes de France
  • TVA réduite à 5,5 % : pour les travaux effectués pour améliorer la qualité de l'énergie (investissement dans des éléments tels qu'une chaudière à condensation, des matériaux d'isolation thermique, des volets isolants...) dans des maisons ou des appartements de plus de 2 ans, qu'ils soient utilisés comme résidence principale ou secondaire
  • Aide de l'ANAH, l'Agence nationale de l'habitat, aux ménages défavorisés aux revenus modestes, vivant dans des logements de plus de 15 ans
  • Le "Chèque Énergie", qui est une aide attribuée sous conditions de ressources qui permet de payer des factures pour tout type d'énergie. 

Nouveau coup de pouce pour la filière solaire en France

La France exonère l'autoconsommation solaire de la taxe sur l'électricité

Le ministère de l'économie et des finances a levé une ambiguïté dans le code des impôts en publiant une nouvelle circulaire le 9 juillet 2019. Cette circulaire clarifie le fait que les Français ne sont pas soumis à une taxe sur l'autoconsommation d'énergie solaire, même dans le cas d'installations photovoltaïques louées ou en crédit-bail. Cette clarification apporte une certitude précieuse pour les promoteurs d'énergies renouvelables qui souhaitent innover dans leurs modèles économiques. 

L’Alsace, la locomotive France Solar

L'Alsace est l’une des régions de France dont l’équipement en panneaux solaire est l’un des plus importants. La région a mis en place ces dernières des subventions locales afin de pousser les alsaciens à s’équiper en panneaux solaires photovoltaïques. L’objectif de ces subventions est de donner un coup de pouce lors de l’investissement initial des particuliers ou des entreprises. En effet un des freins majeurs de l’équipement en panneaux solaires réside dans le coût de l’investissement initial du projet. Celui-ci peut facilement entre 8.000€ et 10.000€ pour une installation de panneaux solaires produisant une puissance de 3 kWc.

Premier centre de recyclage des panneaux solaires en France

france-solar-panel

La France a également été pionnière en Europe dans le recyclage des panneaux solaires. Le groupe français Veolia, spécialisé dans l'eau et les déchets, a ouvert dès 2018 la première usine de recyclage de panneaux solaires en Europe. L’usine du sud de la France, a conclu un contrat avec l'organisation de recyclage de l'industrie solaire pour recycler 1 300 tonnes de panneaux solaires en 2018, soit la quasi-totalité des panneaux solaires qui ont atteint leur fin de vie en France cette année et devrait passer à 4 000 tonnes d'ici 2022. 

Auparavant, les panneaux solaires vieillissants ou cassés étaient généralement recyclés dans des installations de recyclage du verre à usage général, où seuls leurs cadres en verre et en aluminium sont récupérés et où leur verre spécial est mélangé à d'autres verres. Le reste est souvent brûlé dans des fours à ciment. 

Dans cette usine, les panneaux photovoltaïques sont démontés et leurs composants tels que le verre, l'aluminium, le silicium et les plastiques sont recyclés. Un panneau solaire typique en silicium cristallin est composé de 65-75 % de verre, 10-15 % d'aluminium pour le cadre, 10 % de plastique et seulement 3-5 % de silicium. 

Dans une étude de 2016 sur le recyclage des panneaux solaires, l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) a déclaré qu'à long terme, il est logique de construire des usines de recyclage de panneaux photovoltaïques dédiées. L'IRENA a estimé que les flux de déchets photovoltaïques mondiaux passeront à plus de cinq millions de tonnes d'ici 2050 et estime que la valeur des matériaux récupérés pourrait atteindre 450 millions de dollars d'ici 2030 et dépasser 15 milliards de dollars d'ici 2050. 

France Solar : L’ombre menaçante du Coronavirus

L'épidémie de coronavirus menace de ralentir la révolution mondiale de l'énergie solaire étant donné qu’elle ralentit l'approvisionnement en équipements essentiels pour les dispositifs photovoltaïques.

Si l'épidémie de virus dure au-delà du premier trimestre 2020 et s'étend à d'autres régions géographiques, comme c'est le cas actuellement en Corée et en Italie, l’industrie des énergies renouvelables dans le monde devrait être fort impactée comme toutes les autres industries économiques.

Alors que la Chine commence lentement à se remettre au travail après un arrêt prolongé pour contenir la propagation du virus, de nombreuses usines ne sont toujours pas revenue à leur pleine capacité en raison d'un manque de personnel et de matières premières. Les fabricants de produits écologiques ne sont pas épargnés, les analystes et les groupes industriels signalant la possibilité d'une hausse des coûts des équipement énergétiques.

La Chine : plus grand producteur de composants solaires au monde

Selon l'Association chinoise de l'industrie photovoltaïque, les usines Européennes clientes des fabricants Chinois, pourraient être touchées avec un délai de livraison allongé pour livrer les composants photovoltaïques (due aux restrictions aériennes et maritimes). L’association a demandé au gouvernement Chinois de retarder les réductions tarifaires pour les projets domestiques - destinées à encourager les centrales solaires à concurrencer par elles-mêmes les combustibles conventionnels comme le charbon et le gaz naturel - prévues pour la fin mars.

L’évolution de l’épidémie du coronavirus ces prochains mois aura donc un impact décisif sur la rénovation énergétique Française.

Les cellules solaires pérovskites sont elles l’avenir du programme France Solar ?

Dans la quête permanente des panneaux solaires de plus en plus efficaces, une nouvelle technologie est apparue comme l'avenir potentiel de la technologie photovoltaïque : les cellules solaires pérovskites. 

Qu'est-ce qu'une cellule solaire pérovskite ?

Les cellules solaires pérovskites sont un type de cellule solaire à couche mince fabriquée à partir d'une classe de matériaux artificiels appelés pérovskites. Les pérovskites sont un matériau différent des tranches de silicium qui composent les panneaux solaires traditionnels. Elles ont une structure cristallographique unique qui les rend très efficaces pour convertir les photons de la lumière du soleil en électricité utilisable. Les cellules solaires pérovskites sont potentiellement une technologie solaire à haut rendement et à faible coût, et pourraient remplacer à l'avenir les panneaux solaires traditionnels en silicium.

Comment fonctionnent les pérovskites ?

Le "pérovskite" est un matériau qui a la même structure cristalline que le composé d'oxyde de calcium et de titane. Les cellules solaires fabriquées avec des pérovskites fonctionnent de la même manière que les panneaux solaires traditionnels : un semi-conducteur absorbe l'énergie solaire et déclenche un flux d'électrons, qui est capturé par un câblage et converti en électricité utilisable.

Les cellules solaires en pérovskite ont elle un potentiel prometteur ?

L'un des aspects les plus intéressants des pérovskites est leur grande efficacité. Sur la base de calculs en laboratoire, les scientifiques pensent que les cellules solaires pérovskites sont capables de surpasser les rendements des cellules traditionnelles en silicium mono- ou polycristallin. Bien qu'elles soient en développement depuis beaucoup moins longtemps que les cellules en silicium, les cellules pérovskites atteignent déjà des rendements en laboratoire supérieurs à 20 %. Les chercheurs espèrent que les cellules solaires pérovskites pourront dépasser les limites d'efficacité des panneaux traditionnels une fois que le développement en laboratoire sera à nouveau terminé. 

Un autre avantage des cellules solaires pérovskites est qu'elles sont basées sur un matériau artificiel qui peut être produit à faible coût. Les cellules solaires PV standard sont fabriquées à partir de silicium cristallin, qui doit être extrait de la terre et traité avant de pouvoir être utilisé pour fabriquer des cellules solaires de haute qualité. Les cellules pérovskites sont fabriquées par un processus appelé "traitement par solution", qui est la même pratique que celle utilisée pour l'impression des journaux. 

Grâce au traitement de la solution, la fabrication de la pérovskite est très évolutive et les coûts de production peuvent être très bas par rapport aux autres technologies de panneaux solaires. Des coûts de production plus faibles se traduisent par des coûts réduits pour les consommateurs qui cherchent à se tourner vers l'énergie solaire, et la réduction du coût d'installation de l'énergie solaire permet à tout un chacun de profiter plus facilement de l'énergie solaire. 

Comme les autres technologies à couche mince, les cellules solaires en pérovskite ont des propriétés uniques qui les rendent attrayantes pour des raisons qui vont au-delà de leur potentiel de faible coût et de leurs capacités de production d'énergie. Les panneaux à couches minces sont généralement flexibles, légers et semi-transparents. Du point de vue de la conception, cela rend les pérovskites très attrayantes, car elles semblent beaucoup plus discrètes que les panneaux solaires traditionnels en silicium et peuvent être intégrées dans des parties de bâtiments autres que le toit. En outre, leur légèreté réduit les contraintes physiques sur les toits, les murs ou les lieux où ils sont installés.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.