Israël en tête de la vaccination contre le COVID-19 publie une étude encourageante

Une étude israélienne pointe une baisse de 94% des cas symptomatiques de COVID parmi les vaccinés en Israël. Les données ont montré une diminution de 94 % des cas de coronavirus symptomatiques et de 92 % des cas de maladies graves parmi les personnes vaccinées.

Le vaccin Pfizer ne prévient pas seulement l'infection mais réduit également le risque de contracter un cas grave de COVID-19, selon de nouvelles données publiées par les services de santé de la « Clalit » l’une des caisses d’assurance maladies israélienne.

Ces données, qui sont basées sur une étude portant sur 1 200 000 personnes ( 600 000 ayant reçu le vaccin et 600 000 ne l'ayant pas reçu) montrent que les cas de coronavirus symptomatiques ont diminué de 94 % et les cas de maladie grave de 92 % parmi les personnes vaccinées.

L'étude a montré que le vaccin était aussi efficace chez les personnes de 70 ans et plus que chez les participants plus jeunes. Parmi les personnes vaccinées, 170 000 personnes avaient plus de 60 ans.

Il a également été constaté que le vaccin de Pfizer est plus efficace une semaine après l’injection de la deuxième dose, ce qui correspond aux études cliniques menées par la société.

Lors d'un examen préliminaire des résultats, 14 jours ou plus après que les personnes aient reçu leur deuxième dose, les vaccins se sont avérés encore plus efficaces pour la prévention des maladies symptomatiques et graves.

Le groupe de contrôle a été soigneusement sélectionné afin de s'assurer qu'il était parallèle à ceux qui ont été vaccinés, notamment en fonction du niveau de risque de développer une infection grave, de l'état de santé général, de l'âge et d’autres critères médicaux.

infographie-vaccin-covid-israel

Crédit image: Actualité France

Ces résultats sont les premiers de ce qui devrait être une série d'études publiées par les caisses d’assurances maladies israéliennes (elles sont au nombre de 4 en Israël) pour évaluer l'efficacité du vaccin sur des groupes divers et variés.

Pendant des semaines, la caisse d’assurance maladie Clalit a développé des outils et des méthodologies pour traiter les nombreux biais qui caractérisent ce type de recherche. La Clalit a également travaillé avec l'Université de Harvard pour effectuer une série de tests afin de valider les résultats.

La semaine dernière, la Maccabi (autre caisse d’assurance maladie en Israël) a partagé des données préliminaires sur sa propre campagne de vaccination, soulignant que moins de 0,1% des personnes ayant reçu la deuxième dose du vaccin Pfizer ont contracté le COVID-19.

La Maccabi a montré que l'efficacité du vaccin en Israël était de 93 %. L'essai clinique de phase III de Pfizer a montré qu'il était efficace à 95 %.

La caisse Clalit a déclaré avoir vacciné plus de 3,2 millions de premières et deuxièmes doses de vaccin.

Au total, Israël a administré plus de 6,3 millions de doses de vaccin et se place à la première place mondiale en pourcentage de la population vaccinée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.