Erratum

Bois, plomb et marbre.

Deux paragraphes de l’article "Gueule de bois, époque de plomb" publié le 10 mars ayant sauté au marbre, ont rendu absconse sa sinueuse linéarité.

Notre envoyé spécial à Edimbourg y développait, dans sa théorie de la gueule de bois non alcoolisée, le bavardage saoulant en tant qu’aspect du problème du lendemain.

Toutefois, un addenda exagérément cafouilleux n’apportant rien à la compréhension d’un texte raisonnablement nébuleux, l’auteur ne désire ici que gagner son pari d’un 30ème billet sur Médiapart. Mieux vaut prévenir que guérir, et perdre un.e de ses quatre lecteur.e.s au motif d’un simple incident de copier-coller ne ferait rien pour améliorer son état général.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.