Les lecteurs de Médiapart sont des ivrognes…

C’est un fait : ce titre pèche par excès de concision. Mais imaginez de le prolonger par "… et ses lectrices des ivrognesses", dans un souci inclusif égalitariste. Trop long coco.tte, trancherait n’importe quel.le secrétaire de rédac qui s’honore -et ne lui demandez surtout pas de quoi.

Arbitraire ? Pas plus que de prétendre que Lancêtre et Jean-Marc B ont assassiné Alberteins. Ou d’affirmer ce qui suit, réplique culte d’un acteur inconnu dans le film inconnu d’un réalisateur inconnu :

 

Le dernier arrivé est fan de Phil Collins © CaraboudjanFNL

En toutes choses, il convient de manier la modération… pas celle de Médiapart, elle est rigoureusement incorruptible. Pour autant, on peut musarder sur ces fils sans être taxé d’aduler le susdit Phil (hors sa période Genesis, bien entendu).

L’intempérance reprendra toujours le dessus. Pour de basses raisons matérialistes (manque de thunes, de temps, de tonus, etc.) un.e abonné.e s’en va. N’importe quel petit doigt attentif sait que pour de hautes raisons idéalistes son retour est imminent.

Parfois même, cela arrive sous trois mois. Ainsi d’un certain contributeur lyonnais qui, à ma connaissance, n’a pas d’appétence particulière pour les produits houblonnés et maltés. Alors, vous voyez bien…

Serment d’ivrogne, donc. Quoi, toi-même ?  

De la même façon… me semble-t-il… heu voyons… ah oui ! de la même façon je vous fiche ce billet que Jean-Marc B et Lancêtre ne sont pas des meurtriers. Et qu’Alberteins, comme bien d’autres encore, reviendra.

Tous quatre sont des sources d’information, a priori plus objectives que mon auriculaire gauche. Par contre, la dérive inquiétante de F.I. -raté c’est France Inter nananère… mais j’avoue qu’il y avait là un bon titre!- m’écorche désormais étriers, marteaux, enclumes et tympans. Pour exemple, l’assertion subliminale que le mouvement des Gilets jaunes, né à la mi-novembre, a entraîné la recrudescence de 74% d’actes antisémites en 2018.

La radio des pubs matinales pour les banques, les compagnies d’assurance, l’agro-alimentaire, les bagnoles, la REM et les acouphènes n’a guère besoin de sophismes pour faire entendre sa différence.

Conséquemment, et en vertu d’une imparable logique desprogienne : les lecteurs de Médiapart sont des ivrognes. Enfin pas tous, certain.e.s ne sont jamais parti.e.s…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.