Coupe du Monde 2022, état des lieux...

Doudou Philippe, si éclipsé par la voix d’airain de son maître puisse-t-il paraître, a des idées. Pas forcément pétrolifères, en dépit des apparences. Et son calendrier ne le trompe pas plus que son miroir, quand il taille son système pileux facial à 17,5 millimètres du derme… Ni que nous, niquedouilles depuis 22 mois mais nique-tout par essence.

https://www.la-croix.com/Sport/Mondial-2022-France-Qatar-signent-accord-securite-evenement-2019-03-28-1301011956

2022 est une échéance actée et gravée dans sa roche (méfi Manu le Glabre!) , mais également dans son sable chaud, sans lequel il n’est point de glorieux destin crédible de légionnaire. Patience les zaminches, ça vient... bien le droit de se faire plaisir, non?

Pas de raison de s'en prendre toujours aux mêmes. En juillet 2018, le petit prof amiénois psychorigide qui aujourd’hui nous sert de paillasson à l’international, a parfaitement rempli son rôle. Flash back qui noue la gorge, la tripe et les nerfs : en chemise immaculée et cravate à l’horizontale médiocrement phallique, il saluait en pitre mondiovisuel le succès de 22 gaillards représentant outre-Vistule l’honneur de la nation.

(sauf de Philippe Poutou…  dis Philou, tu reviendras dans trois ans nous faire nous gondoler un peu, j’espère? parce que d’ici là c’est pas gagné, et on n’est qu’en 2019 !)

Jean-Luc M. notre gourou vénéré s’est mis au vert (non sans philouterie) et ne communique plus que par borborygmes bourrus, destinés à tromper son médecin particulier (à d'autres, Méluche!) ; les "vrais verts" historiques se bousculent au portillon des têtes de nœuds de listes du concours EuroVisionRémiste, seul Jadot s'acharnant à sauver l'honneur ; le journalisme n’a plus de sens que venant d'un Médiapart en pleine bourre ou d'une Humanité moribonde, même Lancêtre qui en connaît tout un rayon de rucher en convient à son insu…

Mais revenons au maire du Havre. L’ex d’avant, attention hein, surtout pas d’amalgame avec l’ex actuel, qui taille son système pileux pubien à 17,5 millimètres de l’objectif de son (très smart)phone. Comme tout mâle normalement équipé d’un pénis et d’un stagramme, quelle que puisse être l’acception de ce dernier terme plutôt ésotérique.

Sur le sujet dont auquel il aurait dû être question bien plus tôt sans toutes ces pénibles digressions, il n’est pas seul en cause. L’actuelle et bientôt ex-ministre des Sports, successeuse de la Guêpe Laura Flessel, soit la divine Roxana Maracineanu, a cru bon de sortir la tête de sa ligne d’eau pour appuyer là où ça fait balle (elle avait oublié de retirer son pince-nez). Et que se dessine-t-il à l’horizon, pour ces pièces maîtresses sinon faîtières du gouvernement ?

La Coupeu du Mondeu deu Deumilvindeu, crévindiou de bondiou!

L’accord est dorzédéja signé, il vise à (tenez-vous bien, et même mieux si possible)… CONSTRUIRE UN PARTENARIAT STRATEGIQUE POUR LA PREPARATION DE LA CDM EN 2022 ET LA GESTION DE LA SECURITE DE L’EVENEMENT !!

Aaaaaaargghhh… amis qatariotes, tous aux abris !! Certes, vos couleurs tirent plutôt vers le bordeaux (si l’on est un peu chauvin, ou amateur de bourgogne tolérant), mais en matière de gestion de la sécurité vous avez forcément mieux sous la main que nos bisons chromocentrés.

Ne soyons pas médisants, toutefois. D’ici là, bien d’autres cibles se les seront mangés* en pleine tronche, de même que divers obstacles traînant inconsidérément dans le champ de leur trajectoire AB de mâles alpha. Et des enquêtes diligemment diligentées seront en voie d’aboutir avant que ne se profile le Mondial 2026. Madame Geneviève Legay par exemple, pourrait se voir indemniser à la hauteur d’un poteau de tramway d’humeur mutine, mobile et amovible, soit un bon 0,55x0,10m.

Ce ne sont que conjectures. De même que le Louvre d’Abu Dhabi n’a pas exploité autant de main-d’oeuvre sous-payée qu’on le prétend, une collaboration active de la France avec le Qatar, si ataviquement respectueux des droits du travailleur syndiqué, ne saurait que guider ce partenaire particulier sur un chemin jonché de roses.

Et à vrai dire, du moment qu’on peut leur refiler en bonus Castaner avec tous ses sommaires et périphériques accessoires, ce n’est pas la compassion qui nous étouffe. Pas plus que La Croix, ce journal totalement iconoclaste qui pouffe sur (je cite) "le riche émirat gazier"…

Le Gazier (JF Rogeon) © jetfra

 

*j'ai bon là, Emma? Jean-Max?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.