TGI, va mourir !

Ces termes sont pesés au centième de milligramme près. La tête froide et en situation réflexive, à défaut d’être anonyme (puisque plus personne ne l’est aujourd’hui).

https://www.lci.fr/justice/suicidez-vous-huit-mois-de-prison-avec-sursis-pour-un-gilet-jaune-qui-avait-appele-au-suicide-des-policiers-2119825.html

Suis-je passible devant la Justice de 8 mois de prison avec sursis? Soit la même peine que Marc Ladreit de Lacharrière il y a quelques mois, pour abus de biens sociaux -éludons les 375.000 euros annexes, qui l’ont beaucoup fait rire…

Il est un justiciable qui n’a pas envie de rigoler aujourd’hui. Son sort a été réglé en moins de temps qu’il n’en faut à un porteur de LBD pour prendre sa décision. Ce tarif exorbitant est assorti d’un "va bosser, fainéant de chômeur!" déguisé en heures de TIG (anagramme fort désopilant de TGI , n'est-il pas?) .

Son énorme rente de salopard oisif est en outre amputée de 1000 euros. Pour le préjudice moral causé à deux policiers dont on ne louera jamais assez l’acuité auditive. Leurs 28 collègues qui se sont donné la mort depuis le début de l’année l’ont fait à cause de leurs conditions de travail, et non pour avoir été prié.e.s de le faire par des manifestant.e.s en gilet jaune! De fait, pour la même raison qui envoie ceux-ci battre le pavé à fréquence hebdomadaire (parfois journalière) : le mal-vivre. Dont les formes sont aussi infinies que nos juges professionnels sont parfois mal finis.

Nous ne pouvons que compatir. Mais il est tellement plus avisé pour les tribunaux de triste instance, d’en faire porter la responsabilité à quelques boucs émissaires. Expédiés comme à l’abattage, et sur des critères évoquant les plus sombres lieux et périodes de notre histoire judiciaire.  

Il est évident, magistrats de mes deux (ça vaut combien, ça ?), que le contexte dans lequel a été prononcée cette invective "Suicidez-vous!" valait relaxe pure et simple. Et en moins de temps qu’il n’en faut à la balle du LBD cité plus haut pour percuter un globe oculaire. Votre servile rigorisme de loufiats à la botte du pouvoir est de plus en plus frappant.

Manifestant.e.s de tous bords, surveillons notre langage demain. Dans le cas où une charge de rhinos dûment conditionnés à l’heure qu’il est vous précipiterait au sol, gardez le silence et appelez votre avocat.

 

Edit : se trouvait ici un lien vers un billet de Marugil axé sur le contrôle judiciaire imposé à Gaspard Glanz. Il n'est pas pour autant "obsolète", mais voici donc la bonne nouvelle :

https://www.mediapart.fr/journal/france/290419/la-justice-leve-le-controle-judiciaire-du-journaliste-gaspard-glanz   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.