Blog suivi par 7 abonnés

Le blog de François Meylan

Entrepreneur dans la finance et actif dans le monde associatif
Lausanne - Suisse
  • Podemos la gauche radicale qui met à l’épreuve l’Espagne

    Par | 9 commentaires
    Pour exister, les chavistes de Podemos jettent de l’huile sur le feu du nationalisme identitaire. Alimentent toutes sortes de polémiques dont leurs leaders Pablo Iglesias et Irene Montero ont le secret. Ils soutiennent le rappeur délinquant Pablo Hasél jusqu’à justifier la guérilla de rue et les agressions sur policiers.
  • Les budgets de défense ont encore de beaux jours

    Par
    À court et moyen terme, tous les gouvernements, qu’ils soient autoritaires ou non, chercheront à assurer la sécurité de leurs populations, y compris par des mesures susceptibles de remettre en cause certaines libertés individuelles.
  • Réflexions sur la démocratie espagnole et coût de son maintien

    Par
    Le PP (la droite espagnole) quand il prend le pouvoir ne démonte pas tout l'appareil de pillage qu’il rencontre mais en profite. Quant au quatrième pouvoir : les médias, ils sont dans les faits qu'un formidable appareil de propagande d'une classe dans laquelle le sens critique, l'analyse impartiale et l'objectivité ont complètement disparu, tout en prenant sa part des budgets publics.
  • Moutier (BE): le vote le plus surveillé de Suisse est déjà entaché

    Par
    Tant pour le camp des séparatistes dont une bonne majorité n’habitent pas la cité prévôtoise que dans celui des habitants de Moutier opposés à la sédition, l’humour devait être de mise. Seulement voilà, ont surgit les insultes; les menaces sur les réseaux sociaux; les tentatives d’intimidation et le vandalisme...
  • Portfolio

    Les violences de Pablo Hasél, éclairage du professeur Nicolas Klein

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Nous sommes loin, avec ces manifestants, d’une lutte pour la démocratie ou même d’une révolte légitime du petit peuple. Sociologiquement parlant, il s’agit toujours des mêmes « fils et filles à papa » qui n’ont aucunement l’intention de créer une Catalogne et une Espagne plus justes et solidaires
  • Catalogne : Lluís Companys et l’apologie d’un monstre

    Par
    En Suisse, on débaptise des lieux portant les noms d’illustres politiques comme Louis Agassiz ou David de Pury en raison d’un passé raciste. Dans l’autonomie catalane, les séparatistes font l’apologie d’un monstre. Jusqu’à vouloir le béatifier. À défaut d’avoir trouvé une justification historique, scientifique ou raciale, tel est le prix pour la construction du mythe sécessionniste
  • Catalogne : Pablo Hasél a fait de l’apologie de la haine son fonds de commerce

    Par | 9 commentaires | 3 recommandés
    De nombreux médias se complaisent à affirmer que le rappeur Pablo Rivadulla Duró a été condamné pour des insultes qu’il aurait proféré publiquement à l’encontre de la Monarchie. La vérité est plus grave que quelques « gros titres » qui cherchent, une fois de plus, à vendre
  • Catalogne : l’identité catalane séquestrée par les séparatistes

    Par
    Sonia - prénom d’emprunt - est une mère de famille habitant la région de Tarragona avec qui je me suis entretenu à plusieurs reprises entre juillet et décembre 2018. Son témoignage, déjà publié le 4 novembre de la même année dans le blog du quotidien suisse « 24 heures », est toujours d’actualité. Les séparatistes ont fagocité la culture catalane.
  • Le séparatisme n’est pas que confessionnel

    Par
    Le séparatisme - appelé à tord indépendantisme - est avant toute chose un fonds de commerce. Seuls quelques protagonistes s’enrichissent pour beaucoup d’endoctrinés et d’abusés. Le point avec les exemples de l’autonomie catalane et du Jura suisse.
  • Catalanisation forcée des Pyrénées-Orientales, des Français réagissent

    Par | 1 commentaire
    Alors que se discute les contours et surtout le fond d’une nouvelle loi contre le séparatisme, la contamination idéologique du catalanisme politique se poursuit à marche forcée dans les Pyrénées-Orientales. Le clientélisme et les intérêts particuliers occupent l’arrière-plan. Aussi, nous donnons la parole à ceux qui l’observent et qui en souffrent