François MUNIER
Voyageur, en rêve et en réalité.
Abonné·e de Mediapart

286 Billets

1 Éditions

Billet de blog 1 mars 2017

Marches de la dignité : les ouvriers de la 11ème heure.

Les "universalistes" montent en marche dans le train lancé par les "communautaristes"

François MUNIER
Voyageur, en rêve et en réalité.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Marches de la dignité : les ouvriers de la 11ème heure.

Le 31 octobre 2015, une « Marche de la dignité » est organisée par des associations et collectifs se réclamant d'un antiracisme politique.

Pied de nez à tous ceux qui dénoncent le sexisme ou le « seksoséparatisme » des « racisés », ce sont des femmes qui sont à l'origine de cette marche et qui l'organisent, « sans les mecs ».

Un meeting de sensibilisation à la Bourse du Travail de Saint-Denis réunit des centaines de personnes le 9 octobre 2015.

Cette démarche ne fit pas que des heureux. Notamment, Prochoix, la revue en ligne de Caroline Fourest, avait lancé un appel au boycott, enfilant approximations, contre-vérités et raisonnements par capillarité1.

La marche elle-même fut un succès et les observateurs honnêtes ne constatèrent pas les horreurs promises par Prochoix.

Ce succès appelait une nouvelle marche, prévue le 19 mars 2017. Cette fois, ce sont les familles de victimes des violences policières qui lancent l'appel le 20 décembre 2016.

La grande nouveauté, c'est que l'appel à marcher n'est pas le seul fait des militants de l'antiracisme politique et de l'extrême-gauche, il est relayé par la gauche syndicale et des défenseurs de l'antiracisme « universaliste » et « moral ».

La chronologie des appels peut être suivie sur le site Démosphère.

Il faut y ajouter celui signé notamment par le MRAP et la LDH.

On peut discuter sur la formulation introductive : c'est effectivement la deuxième marche, mais les années 2015 et 2017 ne sont pas consécutives. Mais ce n'est pas cela le plus important. Ni même l'oubli que l'appel initial à la marche du 19 mars 2017 a été lancé plus d'un mois avant l'arrestation et le viol présumé de Théo (le 2 février).

Certes les victimes de violences policières sont « de toutes origines », mais il fallait dire que certaines origines dont surreprésentées. Ce n'est pas dit, et c'est dommage.

Pourquoi parler des policiers victimes de violences, sans dire qu'en 2015, le nombre de policiers morts en service s'élève à 6, dont 4 en intervention : 3 par armes, 1 en sport et 2 suite à des accidents de la circulation. Bien sûr, c'est 6 morts de trop, mais on ne peut pas faire un faux équilibre avec les violences contre des manifestants désarmés ou à l'encontre de personnes immobilisées, etc..

Donc cet appel est très en retrait de l'appel des premiers organisateurs.

Pour ceux qui ne connaissent les religions que pour en dénoncer les intégrismes, je précise que la notion d'ouvriers de la 11ème heure est empruntée à l'évangile selon Matthieu.

Après cette marche, qui sera rétribué et comment ?

1X est un traître. L'homme qui connaît un traître et ne le dénonce pas est lui-même un traître. Y connaît X, donc Y est un traître. Z connaît Y, donc Z est un traître, etc..

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik
Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?
Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud,
par Pierre Sassier