François Serrano

"Le vieux monde se meurt, le nouveau est lent à apparaître, et c'est dans ce clair-obscur que surgissent les monstres." (Gramsci) / Une chronique d'un monde clair-obscur.

Aix-en-Provence - France

Sa biographie
Disponible aussi sur www.limpertinent.net « Le vieux monde se meurt, le nouveau est lent à apparaître, et c’est dans ce clair-obscur que surgissent les monstres. » Cette célèbre citation d’Antonio Gramsci résume bien notre époque : et le projet de L’impertinent est d’en tenir une chronique. Projet de journalisme citoyen qui cherche à décrypter le monde contemporain en en faisant ressortir ses détails significatifs, ses signaux faibles, ses tendances lourdes. Projet de média alternatif au discours médiatique dominant qui orchestre un bruit de fond insignifiant coupé de la société réelle. Projet littéraire et philosophique qui commentera des textes ou des documents visuels fondamentaux pour comprendre notre époque. Je m’appelle François Serrano et je suis pour l’instant l’auteur unique de cette revue, avec le désir de publier des contributions d’amis intellectuels. Je ne suis affilié à aucun parti politique, et ne tire aucun revenu de cette publication. J’ai un certain goût pour les phénomènes de nature sociologique et m’inscrit philosophiquement dans une tradition de pensée libertaire. En quelques mots sur ma bio : né le 17 août 1971 à Marseille, issu d’une famille ouvrière de républicains espagnols socialistes et anarchistes en exil, j’ai sans doute confondu émancipation et ascension sociale en faisant HEC ; j’ai été un cadre supérieur (je n’ai à vrai dire jamais encadré personne) mondialisé dans le monde de la finance et des grands corporates ; j’ai vécu la crise financière de 2008 de l’intérieur à la City de Londres, ce qui a fondamentalement remis en cause toutes mes croyances dans le système capitaliste néo-libéral et managérial ; j’ai suivi, toujours à Londres, des cours de sociologie où j’ai découvert entre autres Marx, Bourdieu, Foucault, More, Orwell, Swift ; j’ai autopublié en 2012 Seven Years in Utopia, une collection d’essais sociologiques en anglais ; quelques années plus tard j’ai été lanceur d’alerte malheureux dans un cas d’abus de bien social ayant entrainé la fermeture d’une usine, ce qui fut un profond traumatisme ; après plusieurs itérations professionnelles je me forme aujourd’hui à devenir un travailleur social de base, une destinée prolétarienne pour le moins atypique pour un HEC. Cette revue est là pour donner du sens aux choses que je vis et au monde qui m’entoure, avec le goût du partage de mes découvertes, de mes interrogations, de mes inquiétudes, de mes espoirs. Si vous souhaitez m’écrire, n’hésitez pas à me contacter : f (point) serrano1516 (arrowbase) gmail (point) com Au plaisir d’échanger.
Son blog
75 abonnés www.limpertinent.net
Ses éditions
Voir tous