Blog suivi par 57 abonnés

L'IMPERTINENT

Editeur de L'impertinent.
À propos du blog
Absolument tout citoyen ayant une conscience sociale et la volonté de s’exprimer a toute légitimité pour assumer la responsabilité d’informer ses concitoyens, avec ses propres mots, sur des sujets qu’il connaît. L’impertinent est à la fois une revue numérique et (très prochainement) une maison d’édition dédiées au journalisme citoyen sous toutes ses formes : expression d’opinions argumentées et d’analyses, pamphlets, témoignages, journalisme d’investigation et lancements d’alertes réalisés PAR des citoyens POUR des citoyens sur des thématiques sociales, politiques et culturelles importantes qui nous concernent TOUS – et pas uniquement le microcosme formé par les classes économiques et culturelles dominantes pour qui l’essentiel de la production intellectuelle est réalisé, en conformité avec ses idéologies et ses intérêts, et par des gens qui en sont le pur produit ou aspirent plus que tout à en faire partie. C’est-à-dire un journalisme réalisé par des personnes comme vous et moi issues de la société civile, avant tout dotées de bon sens, d’un désir d’honnêteté intellectuelle et d’esprit critique, s’efforçant de voir le réel tel qu’il est et non tel qu’il devrait être selon une idéologie, convaincues d’avoir quelque chose à dire sur un sujet qu’elles connaissent bien et souhaitant se faire entendre, avec leurs mots et leurs images à elles, sans complexes, sans porte-paroles auto-proclamés, et sans qu’elles soient nécessairement estampillées comme « sachant professionnel » par quelque autorité institutionnelle et médiatique que ce soit – surtout quand l’institution consacrée est là, comme c’est généralement le cas, pour étouffer toute forme de pensée critique, originale et dérangeante. Parfaitement inutile d’avoir subi le formatage d’une école de journalisme ou d’avoir une carte de presse pour dire de manière précise, experte et convaincante ce qui est en train de se passer et qui mérite d’être connu par le plus grand nombre : vu les standards éthiques et intellectuels actuels de la profession, c’est hélas d’ailleurs même préférable de ne pas faire partie de cette confrérie. Les journalistes de métier écoeurés par les compromissions et les lâchetés intellectuelles de leur milieu professionnel, sont en revanche amicalement les bienvenus dans cette aventure. L’impertinent recherche en effet des compagnons de route avec des envies, des ambitions et des compétences variées et complémentaires : > Un collectif de plumes (les crayons et les caméras sont les bienvenus) pour s’associer dans une entreprise coopérative : une entreprise démocratique, égalitaire, pérenne et viable économiquement. Statut juridique à valider par le collectif une fois celui-ci assemblé : SCOP, SCIC, SAS (à gouvernance « scopisée ») ou association. Horizon pour la création juridique de l’entreprise été 2018 : c’est-à-dire une fois les atomes crochus du collectif validés par l’expérience sur quelques projets créatifs menés à bien, sans engagement de part et d’autre. > Des contributeurs plus ponctuels qui ne souhaitent pas s’impliquer dans le projet sur le long terme mais qui ont des choses à dire et souhaitent se faire entendre. > Des partenaires partageant des valeurs similaires avec qui construire des coopérations ayant réellement du sens : d’autres médias citoyens et indépendants, des associations portant des causes importantes, des organisations syndicales actives dans les médias, des laboratoires de recherche ou des chercheurs indépendants, des think tanks soucieux de progrès social, un imprimeur, des libraires indépendants, des acteurs créatifs du numérique, un incubateur présent sur l’économie sociale et solidaire, une plateforme de financement participatif. Vous êtes peut-être un blogueur, un passionné d’information de qualité et indépendante, un chercheur, un expert dans un domaine particulier à quelque niveau que ce soit, un syndicaliste, un associatif, un citoyen confronté à une situation qu’il vous est possible de vivre et de comprendre de l’intérieur et qu’il vous semble nécessaire de faire connaître, un lanceur d’alerte : si ce projet vous séduit vous êtes cordialement invité à nous contacter pour nous rejoindre. © François Serrano 2017 / www.larevuelimpertinent.com