Son blog
37 abonnés Le blog de Françoise Degert

Ses favoris

  • Hollande se fait maître de cérémonie d'un bal des affreux

    Par Thomas Cantaloube et Mathilde Mathieu

    François Hollande a défilé dimanche au côté d'Ali Bongo, de Viktor Orban, du premier ministre turc, des ministres russes, algériens, égyptiens ou encore des Émirats arabes unis. Une galerie d’affreux, ennemis de la liberté de la presse.

  • Édition Les invités de Mediapart

    Non, Madame Royal, la « Fête de la fraternité » n’est pas votre propriété

    Par Les invités de Mediapart
    Ségolène Royal vient de déposer auprès de l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) trois marques: «fête de la fraternité», «ordre juste» et «université populaire». Cette dernière expression a depuis été retirée, face aux protestations grandissantes. Guillaume Mazeau et Laurence De Cock, membres du Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire, s'indignent de cette privatisation du «patrimoine de tous les Français».
  • Climat: les drôles de lecture de Vincent Courtillot

    Par Jade Lindgaard

    Eminent géophysicien, Vincent Courtillot est devenu l'un des porte-parole des climato-sceptiques en France. Il met en doute le rôle du CO2 dans le changement climatique, et soutient que le soleil en est principalement responsable. Mais sur quelle science s'appuie-t-il? En fouillant ses sources, on tombe sur un think tank américain libertarien, lié aux industries pétrolières et du tabac.

  • 35.000 logements sociaux vendus: élus et HLM s'inquiètent

    Par martine orange
    C'est une des opérations immobilières les plus spectaculaires des trente dernières années. Icade, filiale de la Caisse des dépôts, s'apprête à vendre en un seul bloc près de 35.000 logements sociaux en banlieue parisienne (photo d'un immeuble à Bagneux). Elle en réclame 2,9 milliards d'euros. «Le prix du marché», selon la société, mais un prix qui a augmenté de 120% en trois ans! Une très bonne affaire... sauf pour les offices HLM de la région parisienne, seuls candidats à la reprise, et les actuels locataires.
  • Une fois par siècle

    Par Tzvetan Todorov
    Dans les échos suscités par la mort de Germaine Tillion, on a mis en avant sa qualité de résistante de la première heure. Et c’est vrai qu’elle a cherché à « faire quelque chose » contre l’occupant allemand dès le mois de juin 1940 et qu’elle a poursuivi cet engagement jusqu’à son arrestation en août 1942.