Blog suivi par 86 abonnés

Le blog de Francoise Diehlmann

Germaniste, très branchée Allemagne, Ex Conseillère régionale. ex membre du Conseil d'Administration de l'Office Franco Allemand pour la Jeunesse, En Marche. Ecolo cohn-bendiste, profondément de gauche et pro-européenne, pour l'accueil des réfugiés, la reconnaissance de l'Etat de Palestine, contre Poutine et Bachar El Assad, ex membre d'EELV et de son Conseil fédéral, militante des droits humains.
Gennevilliers - France
  • L'extrême droite quasi anticonstitutionnelle bientôt au Parlement allemand !?

    Par | 2 commentaires
    Angela Merkel est huée par l’extrême droite dans ses meetings à l’Est de l'Allemagne, région marquée par des problèmes économiques, qui n'est pas épargnée par la xénophobie. Et pour Heiko Maas, ministre de la justice et membre de la direction du parti social-démocrate, le parti d'extrême-droite, l'Alliance pour l'Allemagne, AfD, bafoue sur bien des points l'ordre constitutionnel.
  • Fainéants, cyniques, extrêmes - Non, Emmanuel Macron ne vise pas le peuple français

    Par | 92 commentaires | 8 recommandés
    Emmanuel Macron, en disant qu'il ne cédera rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes, vise les dirigeants politiques qui ne sont que dans l'invective, qui ne proposent rien d'autre que de détruire l'Europe, qui n'ont rien fait pour la reformer, et certains éditorialistes qui attisent toute situation et non le peuple. Le peuple n'est ni fainéant, cynique, ni extrémiste.
  • Le contexte du déplacement d'Emmanuel Macron en Europe de l'Est

    Par | 1 recommandé
    Emmanuel Macron se lance dans des relations bilatérales avec certains pays de l'est membres de l'UE concernant les travailleurs détachés. On ne peut que lui souhaiter bien du courage. Pourquoi?
  • La gauche n’a pas fait son aggiornamento. Elle le paie aujourd'hui.

    Par | 5 commentaires
    Après la chute du mur de Berlin qui a bouleversé l’Europe il y a 28 ans, les deux partis de gauche que sont le PS et le PCF n’ont pas tiré de leçon radicale de cette époque. Aussi, ils ne se sont pas modernisés, ratant de fait leur entrée dans le 21e siècle. La gauche le paie aujourd’hui.
  • Le succès de Macron est une mise en garde à Merkel

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    Dans une interview au quotidien allemand « Die Welt », Jürgen Trittin, ancien ministre de l’environnement qui a mis en œuvre la sortie du nucléaire sous le Gouvernement Schröder et spécialiste de politique internationale pour les écologistes allemands, demande à la Chancelière de soutenir Emmanuel Macron. La « politique d’austérité destructrice » doit prendre fin
  • Non! Le Gouvernement allemand n'a jamais interdit les meetings de ministres turcs

    Par | 2 commentaires
    Les medias, les partis politiques et des candidats à l'élection présidentielle relaient l'information que la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche ou les Pays-Bas auraient interdit les meetings organisés par les autorités turques en faveur du référendum du 16 avril sur la réforme de la constitution. Or, ce n’est pas le cas de l’Allemagne.
  • B. Hamon veut une assemblée de la zone euro avec des députés nationaux: Inquiétant !

    Par | 3 commentaires
    Benoît Hamon souhaite remplacer l’Eurogroupe par une assemblée de la zone euro, composée de députés des parlements nationaux. Alors que le niveau européen a besoin de se fédéraliser, la proposition de Benoit Hamon ne fera que renforcer les Etats-nations. Et le Parlement européen dans tout cela ?
  • Réalisme du SPD allemand versus irréalisme de la gauche traditionnelle française

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Alors qu'en Allemagne la campagne contre l'extrême droite va bon train grâce au Président du SPD, Martin Schulz, la gauche traditionnelle française ne s'occupe que de potentiels voire irréels accords d'appareil, oubliant le plus important, une possible victoire de Marine Le Pen.
  • L’effet Martin Schulz peut faire perdre Angela Merkel

    Par
    Alors que les élections législatives allemandes ont lieu dans 7 mois, le SPD, parti social démocrate d'Allemagne, avec des estimations à 20%, les plus basses de son histoire, a décidé de sortir par le haut de cette situation. Sigmar Gabriel, Président du parti et Vice-Chancelier, conscient de son impopularité, jette l’éponge pour l’ex Président du Parlement Européen, Martin Schulz.
  • Changements politiques chez les Sociaux-Démocrates allemands

    Par | 7 commentaires | 1 recommandé
    Branle-bas de combat en Allemagne au sein du Parti Social-Démocrate, suite à la non candidature du Vice-Chancelier Sigmar Gabriel à la chancellerie et à la future élection au poste de Président de la République de l'actuel ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier. Remaniement ministériel. Congrès anticipé. Tout s'accélère.