Réponse ciblée aux pseudopanafricanistes d'Alassane Dramane Ouattara en Côte d'Ivoire

Les partisans de Ouattara considèrent que constater que la haute hiérarchie politique ivoirienne est l'objet d'une colonisation d'immigrés voltaïques est un propos anti-panafricaniste. Une vraie mystification dénoncée par le Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun.

Réponse ciblée aux pseudo-panafricanistes, les militants moutonniers d'Alassane Dramane Ouattara en Côte d'Ivoire!

ouattara

Les partisans de Ouattara considèrent que constater que la haute hiérarchie politique ivoirienne est l'objet d'une colonisation d'immigrés voltaïques est un propos anti-panafricaniste.

Le panafricanisme ne signifie pas la légitimation de la colonisation des africains par les africains. Il ne signifie pas non plus l'exclusion de l'africain par l'africain. Il renvoie à l'intégration équilibrée, équitable et harmonieuse de l'Afrique, non pas à la légitimation de logiques coloniales noires inavouées.

Y a-t-il trois ivoiriens à la tête des institutions du Faso? Non. Y a t-il quatre ivoiro-burkinabé et une ivoiro-guinéenne à la tête de la présidence de la république, de la présidence du parlement , du ministère de la justice, du ministère d'Etat à la défense et du ministère d'Etat aux affaires étrangères en Côte d'Ivoire? OUI. Cela est-il possible au Burkina ou en Guinée? NON.

Vous trouvez un tel déséquilibre de représentativité normal, en bonne logique panafricaniste? Si vous trouvez cela normal, le panafricanisme que vous défendez est un colonialisme noir déguisé. Ce n'est donc pas un panafricanisme, mais une razzia qui ne dit pas son nom.

Le panafricanisme de l'avenir sera une intégration équilibrée, harmonieuse, équitable et raisonnable des identités citoyennes et culturelles africaines, ou il ne sera pas.

Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun

Le 27 avril 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.