La tragédie birmane continue, dans l'indifférence de Total, et la notre.

Un témoignage émouvant du sacrifice d'un athlète et de son appel pour soutenir le peuple birman. Désolé c'est en anglais.

Alors que la France et sa presse préfère détourner son regard de la Birmanie, voici le témoignage émouvant d'un athlète birman qui sacrifie sa carrière pour ne pas cautionner le régime de militaires.

Pourtant la France a bien une responsabilité dans le financement de ce régime à travers les activités de Total.

Surtout visionnez la vidéo en fin d'article.

https://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/news/backstories/1688/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.