8 MAI 1945

NOUS NE COMMEMORONS JAMAIS ASSEZ LE 8 MAI 1945

Gloire et honneur, n'ayons pas peur des mots, à ceux qui surent et purent faire ce qui devait être fait.

 Une pensée émue pour l'instituteur et Colonel FTP Georges Guingoin de la Haute Vienne qui leva un maquis de plusieurs milliers d'hommes dès 1941, stoppa en 1944 par son action  la division SS "Das Reich" et l'empêcha ainsi d'arriver à temps sur le front de Normandie. Par son intelligence politique, son charisme et sa clairvoyance , il évita que la population de Limoges ne vive la même tragédie que celle de Tulle.

  Et retourna, le devoir accompli au tableau noir à Troyes tel Cincinnatus qui reprit sa charrue  après avoir sauvé Rome.

 Une pensée émue pour les métèques  qu'Aragon célébra dans "L'Affiche rouge" et que Léo Ferré contribua à nous faire connaître et à honorer.

 Une pensée émue pour les habitants de CHAMBON-SUR-LIGNON en Haute-Loire qui cachèrent et sauvèrent au péril de leur vie des dizaines d'enfants  juifs traqués par les nazis et ceux qui s'étaient mis à leur service.

Rafael Gomez Nieto est mort le 30 mars 2020 à Strasbourg à l'âge de 99 ans. Il était espagnol, né près de Alméria en Andalousie. Fils de militaire resté loyal à la république espagnol quand Franco soutenu par Hitler et Mussolini a fomenté son coup d'Etat.

Le père, lui-même soldat de la République, avait pris le chemin de l'exil avec sa famille, il avait été interné à Argelès-sur-Mer. Rafael Gomez Nieto avait rejoint un oncle vivant en Algérie puis rejoint la 2e DB. Il avait été affecté à la 9ème compagnie de la division majoritairement composée d'espagnols et commandée par le capitaine Raymond Dronne.

C'est la NUEVE qui est entrée la première dans Paris encore occupé par les troupes hitlériennes. Les chars de cette compagnie portaient le nom de villes d'Espagne. Rafael Gomez Nieto était le dernier survivant de la NUEVE.




Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.