RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES

Fin des bavardages sur la question. Fini les diversions.

La France a besoin d'une respiration politique qui permettra de remettre certaines pendules à l'heure. Fin des bavardages sur la question. Il est hors de question d'assurer un maintien en poste à des élus qui s'accommodent un peu  trop facilement de scrutins reportés, en restant très silencieux pour se faire oublier ou même hypocritement partisan d'un report le plus loin possible du renouvellement.

Le scrutin peut être maintenu comme le travail par télétravail l'est. La campagne électorale n'a pas besoin de rassemblements sous "les préaux d'école", ni même de grand meeting de béatification qui ne sont fréquentés que par les hébétés déjà convaincus et qui n'ont aucune incidence sur le scrutin. Télévision, radio sont largement suffisants pour mener une campagne électorale équitable. Le scrutin avec bulletins de vote, urnes et dépouillements doit être maintenu, les maires et l'encadrement des bureaux de vote savent désormais y faire, il est hors de question de laisser subrepticement se mettre en place un délire électoral à l'américaine dont les résultats seraient contestés avant même le début des opérations.

De ces élections surgira une photographie de l'opinion et de la réalité des implantations de chaque courant de pensée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.