BESTIAIRE POLITIQUE

Il avait la mine chafouine avec une tête à mi-chemin entre le rat d'égout et le crotale prêt à cracher son venin.

L'autre jour, je regardais la télévision paisiblement installé sur mon fauteuil. Je pitonne un peu avec ma télécommande et je m'arrête sur une chaîne, mon attention étant attirée par quelques propos détestables. En effet, un participant à l'émission éructait de haine sur les réfugiés, les immigrés et tous les malfaisants du monde qu'il mettait tous dans le même sac.

La caméra s'est attardée un court instant sur une créature à la mine chafouine avec une tête à mi-chemin entre le rat d'égout et le crotale prêt à cracher son venin. Il dodelinait de haut en bas d'approbation des propos tenus. Certains diront que le crotale ne crache pas de venin mais celui dont je parle était un hybride de rat et de crotale-cracheur.

Nul ne sait exactement comment cette créature a pu s'infiltrer là et le service de sécurité a immédiatement rassuré tout le monde : la créature serait parfaitement inoffensive pour ceux qui ne la contrarient pas.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.