OLD de Night Shyamalan

Les complotistes, qui ne sont jamais très regardant quand leurs délires trouvent à s'alimenter, y trouveront matière à se repaître.

Pour quelle raison le directeur de l'hôtel de luxe 5***** me prend-t-il soudain en sympathie alors que nous ne nous connaissons ni d'Adam, ni d'Eve ? Pourquoi veut-il absolument me révéler l'existence de sa plage secrète privée et même m'y faire conduire par son chauffeur ?

C'est qui ce cadavre de jeune femme blonde flottant au milieu des rochers ?Qu'est-ce qui lui a pris à ce chirurgien en vacances à brandir ainsi son espèce d'opinel et à se mettre à donner des coups de couteau à tout le monde ?

Qu'est-ce qu'ils ont tous à vieillir de plusieurs années en à peine 24 heures ? Non, je ne vous le dirai pas, car je ne suis pas sûr d'avoir bien compris. N'insistez pas, la seule chose que je peux vous dire c'est que c'est sacrément tiré par les cheveux et les complotistes, qui ne sont jamais très regardant quand leurs délires trouvent à s'alimenter, y trouveront matière à se repaître.

A part cela, l'eau était bonne, les vagues belles et on a eu du beau temps et Night Shyamalan qui semble avoir besoin de prendre un peu de repos devrait en profiter pour faire trempette.



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.