Cour d'Appel de Paris: Kin Key Mulumba MOYIBICRATE KO Debout face à Freddy Mulongo !

L'histoire retiendra, qu'un Tout-Puissant Ministre congolais et apparatchik d'un régime dictatorial, avait accusé son compatriote journaliste devant les juges Français à Paris ! Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" Alias "Debré Mpoko", ex-ministre de PTT de Alias Joseph Kabila, vient d'être débouté par la Cour d'Appel de Paris dans sa plainte en diffamation contre le journaliste Freddy Mulongo.

Cour d'Appel de Paris: Kin Key Mulumba MOYIBICRATE KO Débout face à Freddy Mulongo !

Par Freddy Mulongo, vendredi 1 décembre 2017  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-kinkey

Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE"

L'histoire retiendra, qu'un Tout-Puissant Ministre congolais et apparatchik d'un régime dictatorial, avait accusé son compatriote journaliste devant les juges Français à Paris ! Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" Alias "Debré Mpoko", ministre de PTT du régime d'imposture et d'occupation, d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, porta plainte en diffamation, à Paris, contre le journaliste Freddy Mulongo de Réveil FM International. Pour le tribunal de Grande Instance de Paris, le journaliste devait payer 1 euro symbolique au lieu de 20.000 euros réclamés par l'homme de "Masimanimba Désir-Kabila Désir" ! Fieffé menteur, magouilleur patenté, le dernier Ministre de l'information du dictateur Mobutu Sese Seko, avant de rejoindre le RCD-Goma, mouvement rebelle pro-rwandais et être le conseiller en communication de Paul Kagamé, Hitler Africain, de devenir le fayot, flagorneur du régime sanguinaire de Kinshasa, Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" avait mobilisé les médias de Kinshasa acquis au régime: Taupe Congo, Digital Congo, Télé 50... y compris sa feuille de choux le Soft pour pourfendre le journaliste Freddy Mulongo à Paris racontant et inventant des mensonges, comme dans un pays communiste.

La Cour d’appel de Paris a infirmé le jugement de première instance et constaté la nullité de l’assignation du 20 janvier 2016 ainsi que la prescription consécutive de l’action en diffamation dirigée contre le journaliste Freddy Mulongo. M. KIN-KIEY MULUMBA est par conséquent débouté de toutes ses demandes et est condamné à verser au journaliste Freddy Mulongo une somme de 1.000 € au titre de l’article 700 du Code de procédure civile.

"Debré Mpoko" Alias Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" a sous-estimé l'adversaire. Paré dans son costume noir et cravate, une tenue des adeptes de la Primacuria, Al Capone de l'argent de la fibre optique avait cru que la justice française serait intimidée par son titre de "Ministre d'Alias Joseph Kabila" ! La justice en France est l'un des piliers de la démocratie. Elle est libre et indépendante. "Moto Na Libandi", mangeur à tous les râteliers aura-t-il le courage d'écrire dans sa feuille de choux qu'il a été débouté à la Cour d'Appel à Paris face au journaliste Freddy Mulongo ?

 

Faire condamner Freddy Mulongo de Réveil FM International, aurait signifier faire taire tous les journalistes de la diaspora qui dénoncent les exactions d'un régime fou: qui pille, vole, viole, assassine, emprisonne, tabasse, bastonne, bâillonne, tue...en toute impunité.

Kin Key Mulumba "MOYIBICRATE" doit assumer la guerre de cent ans, qu'il a lui même enclenché.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.