RDC: Le Dr. Denis Mukwege rejette la main mafieuse tendue de Félix Tshilombo!

Non élu, illégitime Félix tshilombo Bizimungu wa Kanambe veut rompre les accords secrets avec Alias Kabila qui l'a nommé pseudo-président protocolaire. Pour se sauver, il a sollicité le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix, pour devenir informateur de son gouvernement d'imposture, d'occupation et de prédation. Denis Mukwege vient de rejeter la main tendue de Tshilombo.

RDC: Le Dr. Denis Mukwege rejette la main mafieuse tendue de Félix Tshilombo!

Par Freddy Mulongo, dimanche 3 mars 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-denis-mukwege-26

Le Dr. Denis Mukwege au Nobel Institute après la conférence de presse. Photo Réveil FM International

Nos fins limiers dorment avec un seul œil et fouinent. Le Dr. Denis Mukwege a rejeté l'impossible mission d'être informateur du gouvernement Félix Tshilombo. Refus du cadeau empoisonné. Jongleur patenté, pâtissier habitué à rouler les gens dans la farine, notre parjureur national Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe pseudo-président nommé qui a signé un accord en catimini veut rompre avec Alias Kabila-qui l'a nommé et fait de lui président étiquette-protocolaire. Il a misé sur le Dr. Denis Mukwege prix Nobel de la paix comme informateur pour former le gouvernement fantoche. Or le Dr. Mukwege qui n'est pas né de la dernière pluie, qui a construit sa vie dans le respect des droits humains rejette sans ambages, avec sagesse politesse et élégance, la main mafieuse de Félix Tshilombo. " Je ne saurai assumer le rôle d'informateur dans le climat actuel (...) Je demande au président de ramener la paix à l'Est, une paix qui passe aussi par la justice et de réaliser toutes ses promesses de campagne".

Le prix Nobel de la paix, Dr. Denis Mukwege est vilipendé par des Talibans, Nazis, Fachos, Ethnotribalistes et TribaloEthniques de l'Udps. L'imposteur Félix Tshilombo n'a jamais levé son petit doigt. Pour griller Dr. Mukwege rien n'est plus facile que de le nommer Premier ministre d'un gouvernement d'imposture, d'occupation et de prédation, d'un pseudo-président non élu mais nommé. L'aura du prix Nobel de la paix risque d'en prendre un coup. Surtout que les criminels et bandits du FCC sont des partenaires et alliés de l'Udps. Le Dr. Denis Mukwege sait que sans légitimité aucun gouvernement ne peut fonctionner. L'élection présidentielle du 30 décembre 2018 a été gagnée par Martin Fayulu à 62%. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe n'a eu que 16%. Il est illégitime. La CENI et la Cour Constitutionnelle sont sanctionnées par les Etats-Unis pour corruption, fraude et tricherie ! La souveraineté du peuple congolais est au dessus de tout. La légitimité du peuple congolais est au dessus de la légalité des cours et tribunaux. Les Udpsiens aboient sans preuves que Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe a gagné l'élection. Pourquoi la CENI ne publie jamais les résultats ?

Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, le fameux Rangers Raptor ne doit ignorer que derrière Alias Kabila, se cache Paul Kagamé, l'autocrate rwandais et le Tutsi Power. Au camp Tshatshi, Alias Kabila avait eu la bonté de lui rappeler que "Les accords sont des accords, il faut les respecter". Avec le non respect des accords de Lemera, M'zée Laurent-Désiré Kabila fut assassiné au palais de Marbre à Kinshasa !

Tout le monde sait que Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est illégitime. S'il veut diriger, qu'il publie d'abord les accords qu'il a conclu nuitamment avec Alias Kabila. Le peuple congolais n'est son esclave. Les accords Félix Tshilombo-Alias Kabila ne doivent ni vendre le Congo encore moins prendre en otage le peuple congolais.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.