RDC: Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu, Présidente de la diaspora congolaise répond !

Qui s'y frotte s'y pique. Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu est une femme de poigne et radicale sur la situation macabre en République démocratique du Congo. Courageuse et patriote, elle dénonce sans ambages, à tout va, tout ce qui se passe pour enfoncer le Congo, un pays failli. Madame Justine M’Poyo Kasa-Vubu, fille du premier Président de la République, n'a pas sa langue dans son pagne.

RDC: Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu, Présidente de la diaspora congolaise répond !

Par Freddy Mulongo, vendredi 5 octobre 2018  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-justinekasavubu-44

Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu

Qui s'y frotte s'y pique. Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu est une femme de poigne et radicale sur la situation macabre en République démocratique du Congo. Courageuse et patriote, elle dénonce sans ambages, à tout va, tout ce qui se passe pour enfoncer le Congo, un pays failli. Sa tête souvent couverte par signe d'humilité, ne plait pas à tout le monde. Louis Michel et les libéraux belges, en Belgique, qui ont catapulté Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale sur le trône du Congo, ne lui font pas des cadeaux en Belgique. Dans une société congolaise, où les femmes politiques se comptent à bout de bras, Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu est porte étendard contre le Congo sous occupation. Contrairement aux enfants de Lumumba, chouchoutés par des néo-esclavagistes et Léopoldiens belges, qui sont silencieux sur les méandres de population congolaise et dont la majorité sont à la mangeoire du régime d'imposture et d'occupation, Madame Justine M’Poyo Kasa-Vubu, fille du premier Président de la République, n'a pas sa langue dans son pagne. Elle a été plébiscitée et élue Présidente de la diaspora congolaise. Hélas des peaux de bananes parsèment son chemin: Le régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila a réussi à la diabolisé au sein de sa propre famille, les Kasa-Vubu sont divisés; les Talibans et ethno-tribalistes de l'Udps lui en veulent d'avoir quitté ce parti familial, elle était la représentante de l’Udps au Benelux, avant de quitter pour être nommé ministre de la Fonction publique au gouvernement de M'zée Laurent-Désiré Kabila, qui l'enverra après comme Ambassadeur de la RDC au Royaume de Belgique. Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu a répondu gentiment aux questions de Réveil FM International :

freddy-mulongo-justinekasavubu-2

1. Réveil FM International: Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu vous avez été élue comme Présidente de la diaspora congolaise, que répondez-vous à ceux qui disent qu'ils n'ont jamais été consultés ?

Madame Justice M'Poyo Kasa-Vubu: Le fonctionnement de notre Gouvernement de la Diaspora est classique. Il y a un Conseil chaque semaine et nous délibérons sur les sujets importants du moment. Une de nos missions prioritaires c’est de contribuer à mettre fin à l’Occupation rwandaise dans notre pays la République Démocratique du Congo. Dans un exercice démocratique lorsqu’une personnalité est élue, qu’elle gagne une élection à un scrutin présidentiel  cette personnalité devient la Présidente de tout le monde. Il n’y a jamais d’unanimité dans une élection c’est une réalité aussi. Mais lorsqu’on remporte la palme l’intérêt général prime avant tout. Je défendrai les intérêts de tous les Congolais sans distinction d’appartenance sociologique , religieuse ou politique. Quant à ceux qui prétendent qu’ils n’ont pas été consultés cela traduit simplement le fait que nombreux ne croyaient pas que cette initiative aboutirait ; les Congolais ont souvent été catalogués comme des gens qui commencent toujours bien une action mais ne vont jamais jusqu’au bout. Ceux qui doutaient ont donc été surpris que cette fois-ci les Patriotes déterminés aient finalisé un si beau challenge. Je défendrai aussi leurs intérêts car je dois être au-dessus de la mêlée.

freddy-mulongo-justinekasavubu-6

2. Réveil FM International: vous avez nommé votre gouvernement de la diaspora mais Paul Kapita votre ministre de l'Intérieur a déjà démissionné, comment expliquez-vous cette démission ?

Madame Justice M'Poyo Kasa-Vubu: Pour l’heure, les Ministères de la Défense, des Affaires Etrangères et de la Justice sont gérés par un Comité Stratégique restreint que je préside . Notre pays est occupé militairement par le Rwanda avec la bénédiction des Libéraux Belges. Monsieur Kapita était nommé au Ministère de l’Intérieur. Ce choix était dicté par la conjoncture actuelle au Kasaï où les massacres des populations innocentes continuent dans une indifférence générale et devant une Monusco totalement impuissante. Mr Kapita étant lui-même originaire de cette région, notre Gouvernement de la Diaspora a voulu par cette nomination apporter un début de réponse aux nombreuses préoccupations que subissent les populations kasaïennes surtout après le drame de Kamwina Sapu. Par ailleurs, je vous signale que le Gouvernement sera progressivement élargi dans les jours à venir.

freddy-mulongo-justinekasavubu-1

3. Réveil FM International: Vous êtes dynamique dans la diaspora congolaise mais vous vivez en Belgique or celle-ci notamment Louis Michel, c'est lui qui a placé Alias Joseph Kabila sur le trône du Congo pour mieux piller ses ressources. Comment vivez-vous ce tiraillement vivre en Belgique et ne pas avoir sa parole sur les décisions belges du Congo ?

 

Madame Justice M'Poyo Kasa-Vubu: Vous n’avez pas tort de me rappeler que c’est Mr.Louis Michel, ancien Vice- Premier Ministre et Ministre belge des Affaires Etrangères et ancien Commissaire Européen qui est le parrain de Kabila Kanambe. Je vois où vous voulez en venir : la Loi Bakajika qui protégeait la souveraineté de notre sol et sous-sol et que Kabila Kanambe a carrément supprimée sans aucune consultation nationale et ce sur injonction de Louis Michel afin de permettre aux prédateurs de venir piller nos ressources. Cela démontre bien que celui que vous-même appelez l‘Incapacitaire de Kingakati n’a jamais été élu par le peuple Congolais. C’est la raison pour laquelle nous nous battons pour la restauration de notre souveraineté nationale. Le combat est âpre car comme vous le voyez depuis presque 20 ans en réalité il n’y a pas de politique étrangère belge en faveur de la démocratie au Congo, mais bien la vision unilatérale d’un seul parti politique Libéral francophone – le MR- qui occupe le Ministère des Affaires Etrangères depuis tout ce temps. C’est eux qui soutiennent encore Kanambe et Kagame et cherchent maintenant un énième dialogue avec les mêmes protagonistes qui ont pourtant lamentablement échoué. C’est une violation grave de notre souveraineté.

freddy-mulongo-justinekasavubu-55

4. Réveil FM International: Les politiciens congolais ont tenu un meeting à Kinshasa. Qu'en pensez-vous ? Croyez-vous à la candidature unique de l'opposition ? Que pensez-vous des machines à voter et de 10 millions d'électeurs fictifs ?

Madame Justice M'Poyo Kasa-Vubu: Plus le temps passe, plus le constat est clair : il n’y a pas de classe politique au pays, car c’était un meeting sous hypnose avec un maître chanteur à distance Kabila Kanambe. L’opposition politique c’est en Diaspora qu’on la trouve, tandis que sur le terrain c’est le peuple congolais le véritable opposant au régime d’occupation. Par contre, il y a sur le terrain, une clientèle politique d’accompagnement du régime d’occupation rwandaise avec tout ce que cela implique comme corruptions et compromissions, notamment des candidatures pour des prétentions combinées par les Rwandais. La classe politique locale celle que les prélats du Congo dont leurs Éminences Cardinal Laurent Monsengwo et le Révérend David Ekofo ont qualifié de Médiocre, parle par exemple d’élections : or dans un pays occupé on ne va jamais aux élections avec les Occupants, on les chasse purement et simplement du pouvoir. En 1940-45 nous avons vu comment les Européens ont formé la résistance pour combattre le régime nazi d’Hitler qui occupait leurs pays et comment après la guerre les nazis ont été jugés et ceux qui avaient fui en Amérique latine sont traqués jusqu’à ce jour. Souvenez-vous également, le criminel Klaus Barbie responsable du massacre des juifs et des camps de la mort à Auschwitz, cela ne vous dit rien ? Voilà pourquoi nous disons qu’il n’y aura pas d’élections tant que nous serons sous occupation. Vous comprendrez alors que tous ces accessoires que constituent la machine à voter et les cartes d’électeurs fictifs, entre autres, ne sont que des subterfuges pour pérenniser l’esclavage des Congolais que le régime d’occupation rwandaise veut perpétuer. Tout comme vous avez des Rwandais qui se cachent derrière des passeports congolais aux USA et même dans les pays Schengen bénéficiant de bourses d’études destinées au départ pour des Congolais authentiques. Comme par hasard vous les trouverez tous avec des noms de Congolais et spécialement des noms de nos frères du Kasaï: Mutombo, Mwamba, Kazadi…. Mais je vous le dis, c’est un complot international.

freddy-mulongo-justinekasavubu-8

5. Réveil FM International: Facile d'être une femme et de diriger la diaspora congolaise ?

 Madame Justice M'Poyo Kasa-Vubu: Assumer un leadership, porter un projet tel que celui de diriger la Diaspora après une élection qui a permis à plus d’un million et quatre-vingt cinq mille Congolais de la Diaspora de s’exprimer c’est un honneur et une lourde responsabilité que je mesure. Cela étant, diriger n’est pas une question de genre , seuls entrent en ligne de compte in fine, le cursus , la compétence, le caractère, le patriotisme, la détermination et l’unité de tous. C’est ainsi que nous relèverons le défi pour réhabiliter notre pays. Quant au tiraillement qui consiste à vivre en Belgique , pays qui a colonisé le Congo et s’y battre dans un tel contexte n’est pas facile effectivement. Mais vous savez, Il y a eu la Table Ronde en 1960 contre vents et marées. Il y aura une autre Table Ronde car la Belgique sous l’instigation des Libéraux a totalement rompu le contrat signé le 30 juin 1960  qui était celui d’accompagner le peuple Congolais dans le développement, la prospérité en respectant sa souveraineté en pleine amitié. Aujourd’hui la Belgique se trouve du côté des Occupants, elle encourage Kagame le mentor de Kabila Kanambe, elle empêche la RTBF de s’étendre sur l’occupation rwandaise et les trafics de nos matières premières qui sont passés par la Belgique, elle est complice des Prédateurs qui agissent contre les congolais, elle s’est créé une clientèle politique congolaise d’accompagnement. Comment prendre la parole lorsque le MR omnipotent, évite de dialoguer avec la Patriotes résistants que nous sommes ? Depuis un certain temps nous avons le sentiment que le MR Made in Jodoigne , dont Mr Didier Reynders est le gérant, ne fait pas de la politique vis-à-vis du Congo, mais le MR fait plutôt de la gestion de « patrimoine » et que les Libéraux Belges nous considèrent nous les vrais Congolais comme LEURS opposants ! Cette Belgique - là feint d’ignorer que la Diaspora Congolaise, constitue l’ESPOIR du peuple congolais aujourd’hui. Qui vivra verra.

Justine M’Poyo Kasa-Vubu

Présidente de la Diaspora Congolaise

Fin juin 2018, lors d’une consultation, Madame Justine M'Poyo Kasa-Vubu a été élue « Présidente » de la diaspora. Forte de cette légitimité, elle a mis en place un exécutif depuis le mercredi 12 septembre 2018.

Voici le quatorze élus qui font partie de la première mouture de cette équipe.

Ministre de la diaspora chargé de,

-Finances : Bernard Lutungu Mbona

-Intérieur et intégrité territoriale : Paul Kapita Shabangi

-Communication et presse : Bruno Kasonga

-Promotion de la femme et du progrès social économique : Bintu Nabindu Mulongo

-Education nationale : Roger Pwati

-Energie : Fweley Diangitukwa

-Droits humains : Laurent Bangu

-Travaux publics et urbanisme : Jean-Pierre Ilelal Lomanga

-Plan et développement scientifique : José Nzuzi Diangenda

-Culture et sauvegarde du patrimoine : Nkungu Luziamu

-Affaires étrangères, sécurité et justice : par un comité stratégique

Délégués du gouvernement :

-Actions de terrain : Henry Muke

-Promotion de petites et moyennes entreprises : André Mabiala

-Jeunesse : Denis Bitumba Mpongo

 

-Ambassadeur aux USA : Sylvain Mbumba

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.