Voleur d'espoir du peuple, Tshilombo incapable de boutonner la veste présidentielle!

Voler n'est pas bon ! Félix Tshilombo qu'il monte ou qu'il descende, il est imposteur. La vérité des urnes est le passage obligé d'un accouchement pour la démocratie. L'enjamber, c'est plomber le pays dans le chaos. La vérité des urnes est l'étape consécutive pour l'ancrage de la démocratie dans un pays. Félix Tshilombo est voleur de l'espoir du peuple congolais. Il est Pantin d'Alias Kabila.

Voleur d'espoir du peuple congolais, Félix Tshilombo incapable de boutonner la veste présidentielle!

Par Freddy Mulongo, mercredi 6 mars 2019   Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-52

Un imposteur peut en cacher un autre: Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo

Qui rit vendredi dimanche pleurera. Pantin, vassal et valet d'Alias Kabila, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un diablotin qui se débat dans l'eau bénite, après avoir signer des accords secrets, avec celui qui l'a nommé le leader Maximo de Kingakati. En volant l'espoir du peuple congolais, par un odieux deal avec Alias Kabila, Monsieur 16% Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un faussaire, imposteur et usurpateur. Et depuis qu'il a volé le rêve du peuple du peuple congolais, celui qui se surnomme "Rangers Raptor"tombe dans les pommes, divague, fait des déclarations alambiquées et promesses irréalisables...volant l'élection à Martin Fayulu élu à 62% par le peuple congolais, otage de celui qui l'a nommé et qui l'a placé à la cité de l'Union africaine entourée des chars et militaires, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est gardé par des policiers avec des kalachnikovs...Depuis Kingakati, Alias Kabila combien des boules de Bukula Bwa Nseka son otage ingurgite, le rythme et la musique de son ronflement ! Alias Kabila qui l'a nommé comme pseudo-président protocolaire et étiquette, garde la main sur l'armée, il est escorté par des troupes armées sur la calvitie de celui se croit président. John Numbi a refusé d'assister à une une réunion militaire organisée par Tshilombo. Lorsque le Faussaire Joufflu a téléphoné pour intimer l'ordre à l'assassin de Floribert Chebeya et Fidelè Bazana de venir à la réunion, c'est Alias Kabila qui lui a répondu qu'il ne viendrait pas. Et il lui a rappelé les accords qui doivent être respectés. Le voleur du rêve du peuple congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe a commencé a réciter son mantra: "Je dois respecter la Constitution". Accepter la Nomination électorale, priver les électeurs de leur choix et dribbler le peuple en se faisant nommer par celui qui est devenu partenaire et allié, que les Congolais n'en voulaient plus...C'est aussi ça respecter la Constitution ?

freddy-mulongo-alias-kabila-o

Alias Kabila parti sans partir !

Par coterie tribalo-ethnique, les Talibans, Boko-Haram, Nazis, Fachos, Ethnotribalistes de tous bords clament "Bokomesana" c'est-à-dire "Vous allez vous habituer de notre vol électoral ". Et nous répondons: "Toboyi Komesana Na Ki Moyibi Na Bino" "Nous refusons catégoriquement de nous habituer au putsch électoral de Félix Tshilombo" ! S'il était élu, tout le monde applaudirai Tshilombo mais il n'a jamais été élu. Il est un pire imposteur. L'argument fallacieux "Azali Muana Mboka" ne tient pas debout. Un imposteur-usurpateur l'est éternellement, à moins de faire amande honorable. Pour des milliers des Congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un imposteur comme Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Kabila. Félix Tshilombo ne dirigera pas le Congo. Deux mois qu'il est là, il est incapable d'enterrer son père Etienne Tshisekedi, de former un gouvernement, des mesurettes qu'il prend c'est pour amuser la galerie. La veste présidentielle est trop petite pour Félix Tshilombo. Elle lui a été cédée par Alias Kabila, sa taille est petite à celle de Tshilombo. Sauf que l'otage de la cité de l'Union africaine, par cupidité et ambition outrancière, Félix Tshilombo s'est précipité sur le cadeau empoisonné. Le nouveau imposteur nargue le peuple congolais. Il parle comme s'il a été élu alors que le monde entier sait qu'il est tricheur et fraudeur.

Voler n'est pas bon ! Félix Tshilombo qu'il monte ou qu'il descende, il est imposteur. La vérité des urnes est le passage obligé d'un accouchement pour la démocratie. L'enjamber, c'est plomber le pays dans le chaos. La vérité des urnes est l'étape consécutive pour l'ancrage de la démocratie dans un pays. Félix Tshilombo est voleur de l'espoir du peuple congolais. Pantin d'Alias Kabila, il ne dirigera pas le Congo.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.