Affaire drapeau Katangais: tous les Katangais ne sont pas idiots-sécessionnistes !

Une femme passe par Genève se prend en photo sur la place des Nations avec le drapeau du Katanga en main, elle balance sur les réseaux sociaux déclarant que l'ONU a déjà accepté le Katanga comme pays. Quelle stupidité ? Projet inexistant.Tous les Katangais ne sont ni idiots ni sécessionnistes. Cela fait 10 ans que je suis accrédité à l'ONU, de Koffi Annan, Ban kin Moon à Antonio Guterres.

Affaire drapeau Katangais: tous les Katangais ne sont pas idiots-sécessionnistes !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-palais-des-nations-5

A l'heure du buzz sur les réseaux sociaux tout le monde devient  vedette et star en une journée. Cette dame mythomane fait injurier des Katangais sur les réseaux sociaux. Elle est passé par Genève et s'est prise une photo sur la place des Nations en brandissant le drapeau de la sécession Katangaise. Culotté, l'inconsciente a envoyé sa photo à son père à Lubumbashi déclarant que l'ONU a déjà accepté le Katanga comme premier pays, le second sera le Cameroun anglophone et le troisième le Cabinda en Angola. Cette femme fait injurier des Katangais sur les réseaux sociaux. La stupidité n'est pas Katangaise, elle est mondiale. Dans chaque pays, chaque peuple , il ya des gens stupides. Faut-il le généraliser uniquement pour les Katangais ? 

Voilà comment avec des balivernes à la tshilombienne on arrive à enfariner tout le monde et à mettre un pays sens dessus dessus dessous. Cela fait 10 ans que je suis journaliste accrédité à l'ONU. Je couvre l'ONU depuis Koffi Anan comme Secrétaire général, Ban Ki Moon  et Antonio Guterres. suis Congolais, Katangais mais surtout citoyen du monde. Tous les Katangais ne sont pas des idiots ni des sécessionnistes. Le Grand  Katanga fait partie du Congo.

Quelques précisions: 

1. Cette femme sécessionniste n'est jamais entré à l'ONU. Elle est sur la place des Nations, en face de l'ONU où se place tous les manifestants qui viennent manifester. Voici mes photos de la Place des Nations.

freddy-mulongo-palais-des-nations-4
freddy-mulongo-palais-des-nations

Des grilles jaunes devant le palais des Nations prouvent que la photo est récente. Rien de plus. Avec qui a-t-elle parlé de la République Katangaise ? Cette pseudo-République abracadabrantesque n'existe que dans sa tête.  Elle n'a aucun fondement juridique et n'a pas l'assentiment de l'ONU. 

2. La femme Katangaise n'est jamais entrée dans l'enceinte de l'ONU. Pour y entrer il faut un badge de l'ONU. Elle ne l'a pas sur son cou. C'est la badge de l'ONU qui est un sésame rarissime car il faut remplir des conditions.  En tant que journaliste,  mon badge est pour la presse. Ce qui me donne le droit d'interviewer des personnalités qui passent par l'ONU, de le rencontrer et mais surtout de faire mon travail. Une fois fois dans l'enceinte de l'ONU, il faut avoir son badge visible. 

freddy-mulongo-palais-des-nations-2

3. Seul des rêveurs Katangais peuvent à une énième sécession Katangaise qui n'aura jamais lieu car le Grand Katanga fait partie de la République démocratique du Congo. La République démocratique du Congo est une et indivisible. Jouer la carte de la sécession aujourd'hui, c'est jouer la carte de Tshilombo qui a déjà vendu 500 km2 de la RDC. 

img-20210308-135814

4. Si vraiment un pays dénommé le Katanga est connu, il n'a pas que moi plusieurs personnalités seraient au courant. D'une manière ou d'une autre l'information nous parviendrait. Il est étonnant que les Bena Mpuka , Tribalo-Ethniques, Talibans et Wewacrates s'activent sur les réseaux sociaux pour injurier des Katangais. Depuis l'arrestation de Daniel Ngoyi Mulunda, ex-président de la CENI, des farfelus écervelés  s'amusent à pourfendre et vilipender les Katangais. Ils ont honte de parler de leur sécession du sud Kasaï avec Albert Kalonji Mulopwe, qui affirmant que les Baluba étaient persécutés au Congo et avaient besoin de leur propre État dans leur patrie traditionnelle du Kasa! Le 8 août 1960, Albert Kalonji Mulopwe avait déclaré l'autonomie du Sud-Kasaï  avec lui-même comme chef...

freddy-mulongo-palais-des-nations-3
 5. L'urgence pour la RDC est de sécuriser notre territoire face aux occupants, Le Congo n'a pas besoin des républiquettes. Des vrais nationalistes , il  y en a au Katanga comme dans toutes les provinces de la RDC. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.