Felix Tshisekedi: "C'est l'ANR, la Gestapo de Jo Kabila qui a balancé cette rumeur"

A Poitiers, lors du Congrès du Parti Socialiste, Réveil FM International a rencontré Felix Tshilombo Tshisekedi. La politique, c'est la tempérance, la compétence et un coup de bol. Elle est aussi un domaine des intrigues, coups bas ! Pensant à sauver sa tête, un sénateur godillot, Modeste Mutinga, connu  dans le monde entier pour ses fourberies et roublardises, a sorti dans son chapeau une loi...

Felix Tshisekedi: "C'est l'ANR, la Gestapo de Joseph Kabila qui a balancé cette rumeur que je voulais être Premier ministre du régime...Il n'a jamais été question de cela "

   Par Freddy Mulongo Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-felix-tshisekedi

Felix Tshisekedi à la Gare Montparnasse à Paris. Photo Réveil FM International

Réveil-FM : Felix Tshisekedi s'exprime depuis Poitiers au 77è Congrès du PS © Freddy Mulongo

 La politique, c'est la tempérance, la compétence et un coup de bol. Elle est aussi un domaine des intrigues, coups bas ! Pensant à sauver sa tête, un sénateur godillot, Modeste Mutinga Mutuishayi, connu  dans le monde entier pour ses fourberies et roublardises, a sorti dans son chapeau une loi qui permettrait à alias Joseph Kabila de devenir Sénateur à vie et de jouir de l'immunité que l'on refuse à tous les Congolais. L'immunité d'un pays comme la RDC, une république bananière, ne peut pas prémunir pour répondre de ses crimes à la Cour Pénale Internationale (CPI). Pour les Congolais de l'étranger un seul maxime est tancé par toute la diaspora: On ne dialogue ni ne négocie jamais avec un imposteur, fraudeur et tricheur de la race d'alias Joseph Kabila qui nargue le monde en dirigeant par défi. Pour les résistants-patriotes-combattants congolais face à l'imposture d'alias Joseph kabila, de ses deux hold-up électoraux de 2006 et 2011, de ses crimes imprescriptibles contre l'humanité commises en République démocratique du Congo, deux options s'offrent à lui: Sa "Capture" pour le traîner à la CPI afin qu'il puisse répondre de ses crimes ou le soulèvement populaire pour le chasser du pouvoir, ainsi que ses apparatchicks ventripotents, affameurs du peuple. L'opposition politique boude les concertations d'alias Joseph Kabila.

freddy-mulongo-felix-tshisekedi1-1

Felix Tshisekedi au 77è Congrès du Parti Socialiste à Poitiers. Photo Réveil FM International

Felix Tshisekedi propose une alternative aller au dialoguer avec alias Joseph Kabila sous la coupole de la communauté internationale. Cette proposition a fait un buzz médiatique. Nombreux ont crié à la trahison, à la traîtrise de l'Udps. Titillant nous l'avons été avec Felix Tshisekedi qui est demeuré serein, posé parfois rigolard face à nos piques incisives. Cela est dû à son éducation. Pour quelqu'un qui a étudié dans les internats catholiques de Tumba et Mbanza-Mboma dans le Bas-Congo, il garde sa tête sur ses épaules et nous parle de ses convictions. Sans vouloir à tout prix nous convaincre et nous faire adhérer à sa démarche. Felix Tshisekedi nous a parlé des enjeux du "Dialogue" sans glissement du calendrier électoral au profit d'alias Joseph Kabila. Pour Felix Tshisekedi, le dialogue est essentiel, il doit permettre aux congolais d'arracher le destin de la RDC à alias Joseph Kabila qui a la capacité de nuisance et qui tient la manette du pays: les Forces Armées de la RDC, la police congolaise et les services de sécurité, sont infiltrées par des Rwandais, Ougandais, Burundais et Tanzaniens; la justice est inféodée au régime; les députés et sénateurs au Parlement sont des godillots sans épargné le régime de Kinshasa. Voudrait-on diaboliser Felix puisqu'il porte uniquement le nom de tshisekedi ? On l'accuse de convoler avec le régime aux abois de Kinshasa, lui il répond qu'il n'en rien. les tournées en Provinces de la RDC, ce sont des "Amis" qui appuient, pas le régime répond Felix Tshisekedi dont certaines mauviases langues vont jusqu'à lui dénier qu'il n'est pas un " Tshisekedi". Si le régime de Kinshasa est capable de lancer une rumeur pour discréditer le fils du Sphinx de Limété, Felix Tshisekedi devrait aussi regarder au sein de son parti, l'Udps n'a pas que des enfants de choeurs. Les faucons Udpéciens ont aussi une capacité de nuisance qui n'est pas négligeable. Freddy Kita, le Secrétaire général de Démocratie Chrétienne (DC) parti cher à Eugène Diomi Ndongala, le prisonnier personnel d'alias Joseph Kabila et Felix Tshikedi ont été les deux VIP congolais invités au 77è congrès du Parti Socialiste à Poitiers.

La liberté d'expression fait partie des droits fondamentaux du respect de la charte de l'ONU. Notre rôle est d'informer. Donner la parole à Felix Tshisekedi, c'est lui permettre de donner son cloche face à "l'affaire dialogue" qui clive les congolais.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.