RDC: Je m'insurge contre l'invalidation de Jean Goubald Kalala !

Jean Goubald Kalala, artiste émérite et élu député du Mont-Amba à Kinshasa, vient de voir son siège invalider par la fameuse Cour Constitutionnelle. Il doit laisser son siège à un apparatchik Pierre Kangudia Mbayi, qui avait promis grâce à son argent d'acheter les juges de la corrompue cour. Les Congolais sont sidérés.

RDC: Je m'insurge contre l'invalidation de Jean Goubald Kalala !

Par Freddy Mulongo, samedi 8 juin 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-jeangoubald

Honnêteté, patriotisme et intégrité de Jean Goubald sont mises à mal. "Je ne suis pas dans l’opposition. Je ne suis pas de la majorité. Je suis dans le peuple. Je suis dans ce peuple qui ne mange pas. Je suis dans le peuple qui n’est pas soigné"! Les Congolais sont sidérés contre l'invalidation d'un génie. Se promener en babouche ne veut pas dire avoir un cerveau en babouche. Jean Goubald Kalala est un artiste talentueux. Il est un guitariste doublé d'un chanteur émérite. Dans le monde de la musique congolaise, il ne roule pas carrosse mais il convainc sur le plan artistique. La seule richesse qu’il détient, c’est sa voix, ses textes percutants, avec sa guitare en bandoulière, mais surtout de sa doigtée en la grattant. Un mélange savant qui assaisonne chacune de ses chansons tour à tour lyriques, plein d'humour et parfois pathétiques. Ses textes en lingala et en français peignent notre société sans complaisance.

Dans la plupart de ses morceaux, il fait rime amour et humour dont se nourrissent sa créativité et ses textes, empreints de spiritualité et de vérité. Bombe atomique, Bayingi ngai Bomwana, une chanson engagée contre les enfants soldats (Balakisi ngayi kaka se boma, Bomwan'oyo ya masano na tondi te, Ba kaboli ngayi na baninga soucis trop hooo...) ! Chansonnier très populaire, Jean Goubald a été élu député national, proclamé ainsi par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), l'élu de Mont-Amba doit céder son siège au ministre apparatchik Pierre Kangudia Mbayi, qui vient d'être valider par la fameuse et corrompue Cour Constitutionnelle. L’énergumène disait à qui voulait l'entendre qu’il allait corrompre les juges de la Haute-Cour pour qu'on invalide Jean Goubald. Pierre Kangudia Mbayi, en quête de l'immunité parlementaire, a réussi son coup !

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques de l'Udps ont répété, comme un mantra, depuis des années: "Etat de droit et démocratie" ! Ils ignorent tout de leur slogan. Pour preuve, Félix Tshilombo a dû faire un deal avec Alias Kabila, pour sa nomination électorale. Un vrai mépris pour le peuple congolais. Ce voleur du destin de notre est vénéré par ses courtisans et partisans. La parole du petit dieu Fatshi devient incontestable et incontestée ! Félix  Tshilombo a-t-il vraiment le pouvoir de diriger le Congo ? Est-il vraiment le président ou c'est Alias Kabila qui l'est toujours ? Félix Tshilombo est le pantin, clone, masque-Kifwebe et bouclier d'Alias Kabila !

 Les députés, sénateurs, gouverneurs sont nommés. Faut-il un soulèvement populaire ou plutôt une Révolution Populaire ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.