RDC: Pourquoi Moïse Katumbi trahit-il la vérité des urnes ?

Moïse Katumbi l'a annoncé lui-même. Le 20 mai il retourne en RDC par Lubumbashi. Tollé dans la diaspora congolaise, la déclaration du coordonnateur de Lamuka, est apparu comme un mépris du peuple congolais qui se bat pour la vérité des urnes. Moïse Katumbi est interpellé et fustigé. La communauté est ventre contre l'ex gouverneur du Katanga.

RDC: Pourquoi Moïse Katumbi trahit-il la vérité des urnes ?

Par Freddy Mulongo, jeudi 9 mai 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-moisekatumbi

Moïse Katumbi, Coordonnateur de Lamuka et président d'Ensemble

La vérité, c'est le peuple congolais. La souveraineté de notre peuple a été bafouée, foulée aux pieds par Alias Kabila, ses apparatchiks comploteurs et Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, Ballados, Moyibicrate, Collabo, Traïtre, qui a accepté de contourner la volonté du peuple, pour sa NOMINATION ÉLECTORALE.

La vérité des urnes est au delà de la personne de Martin Fayulu, le Président Élu du peuple congolais. Elle est l'aspiration du peuple. Martin Fayulu, le peuple congolais et sa diaspora se battent pour que la vérité des urnes, passage obligé pour recouvrer la souveraineté de la RDC. Le Congo est sous occupation rwandaise. Le pillage de ses ressources n'est que la conséquence de cette occupation esclavagiste.

Les confrères à Bruxelles, lors de la conférence de presse de Lamuka, le samedi 27 avril dernier, mettaient en doute la sincérité de Moïse Katumbi qui avait répondu aux journalistes: "Mon propre frère (Katebe Katoto) est rentré au pays pour travailler avec le régime Kabila...moi c'est moi". Comment quelques jours après, il snobe tous les médias titillant de la diaspora et aux médias occidentaux, annonce son retour pour le 20 mai, s’assoit sur la vérité des urnes, reconnait l'imposteur-usurpateur Félix Tshilombo Pétain comme élu...

freddy-mulongo-moisekatumbi-1

Moïse Katumbi et son équipe au mémorial rwandais

Moïse Katumbi met à nu sa félonie contre le peuple congolais. Un homme politique doit avoir des convictions et valeurs. La constance est une denrée rare dans la classe politique congolaise toxique. Les raisons de la traîtrise de Moïse Katumbi:

1. Le mafieux corrompu, Corneille Nangaa, président de la Commission Électorale Nationale indépendante (CENI) a proclamé Félix Tshilombo Pétain Bizimungu à 3h du matin. A l'heure où le drapeau congolais ne flotte pas sur toute l'étendue de la République.

2. Les juges godillots aux ordres d'Alias Kabila, de la fameuse Cour Constitutionnelle ont fait une parodie. Le vendredi 22 février dernier, les Etats-Unis ont sanctionné des Mammouths Josephistes, qui ont contribué au putsch électoral contre Martin Fayulu, Président élu. Ces personnalités sont interdits d'entrer aux USA: Corneille Nangaa (Président CENI), Norbert Basengezi (vice-président CENI), Marcellin Mukolo Basengezi, fils de l'autre et conseiller du président de la CENI, Aubin Minaku Ndjalandjoko, ancien président de l'Assemblée nationale, et Benoit Lwamba Bindu, président de la Cour Constitutionnelle. Le trésor américain a remis une couche en bloquant $100 millions planqués dans des banques américaines par Corneille Nangaa, Norbert Basengezi et son fils Marcellin. Moïse Katumbi qui évoque la nomination de Félix Tshilombo Pétain par la Corrompue Cour Constitutionnelle est dans le faux.

2. Alias Kabila a fait un deal avec Félix Tshilombo Pétain Bizimungu pour sa nomination électorale au grand mépris du choix du peuple congolais. Alias Kabila a fait de Tshilombo Pétain son masque, clone et bouclier. Grace au VOLEUR DE DESTIN DE TOUT UN PEUPLE, Félix Tshilombo Pétain couvre des criminels, assassins et pillards. Président Quado, pantin Tshilombo Dégage est le garçon de course ďAlias Kabila. Comment Moïse Katumbi qui a des problèmes avec Alias Kabila peut-il justifier son retour au pays pour soutenir le masque et Nominateur de son ami ? Moïse Katumbi est entrain de donner raison à tous ceux qui sont ses opposants. Qui n'ont jamais accepter son opposition à Alias Kabila.

3. Le 30 avril 2018, Moïse Katumbi et son équipe sont allés s'incliner au mémorial rwandais à Kigali. Tollé dans la communauté congolaise. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu y est aussi allé. Au mémorial rwandais, le Faussaire patenté a dédouané Paul Kagame, dictateur rwandais et Hitler africain, de ses crimes contre l'humanité sur le sol congolais, son pillage et recel de nos minerais et ressources. En écrivant que les congolais sont morts par "Effets collatéraux", Tshilombo Pétain a piétiné la mémoire de 12 millions des morts congolais. Cette traitrise le poursuivra toute sa vie. Moïse Katumbi et Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sont-ils des agents de l'occupation des Tutsi-Power au Congo ? C'est la question que des Patriotes-Résistants Congolais se posent.

En allant soutenir, son ami collabo et traître Félix Tshilombo Pétain, Moïse Katumbi se discrédite et va gonfler le rang des fossoyeurs de la République. Ce n'est pas tournée qu'il compte faire au Congo qui lui rendra l'estime et la popularité.

Le peuple gagne toujours dit-on !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.