RDC: La France veut un scrutin libre, transparent et inclusif !

Emmanuel Macron a salué jeudi la décision de Joseph Kabila de ne pas briguer un nouveau mandat à la tête de la République démocratique du Congo et indiqué que la France était prête à aider Kinshasa à organiser un scrutin présidentiel "libre, transparent et inclusif".

RDC: La France veut un scrutin libre, transparent et inclusif !

Par Freddy Mulongo, jeudi 9 août 2018   Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-macronemmanuel

Emmanuel Macron, Président de la République

Emmanuel Macron a salué jeudi la décision de Joseph Kabila de ne pas briguer un nouveau mandat à la tête de la République démocratique du Congo et indiqué que la France était prête à aider Kinshasa à organiser un scrutin présidentiel "libre, transparent et inclusif".

Voici le communiqué de l'Elysée parvenu à Réveil FM International: "Le Président de la République salue la décision annoncée hier par le Président Kabila de ne pas se représenter aux prochaines élections présidentielles, conformément à son engagement de respecter les termes de la Constitution congolaise.

La France, qui s’est constamment tenue aux côtés de la République démocratique du Congo, rend hommage à l’action du Président Kabila pour l’unité et l’intégrité de la RDC.

Aux côtés de de ses partenaires et en particulier de l’Union africaine, des organisations régionales et des pays voisins, la France se tient prête à accompagner les efforts des autorités congolaises en vue de la tenue, le 23 décembre prochain, d’un scrutin libre, transparent et inclusif.

Assoiffé de pouvoir, Alias Joseph Kabila, qui a trouvé son Dimitri Medvedev en la personne d'Emmanuel Ramazani Shadary, tiendra-t-il parole ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.