Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 avr. 2020

RDC: Tshilombo-Kamerhe, deux cadavres politiques, accord de Genève!

Le 11 novembre 2018, après paraphes et signatures de l'accord de Genève par les sept leaders de l'opposition congolaise "L7". Chacun avait signé sa lettre d'engagement. "Je m'engage en outre à ne pas trahir le peuple congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique, je serai soumis à l’opprobre de la nation".

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC: Tshilombo-Kamerhe, deux cadavres politiques, accord de Genève!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Personne n'aurait pensé que le tout -puissant "président bis" et directeur de cabinet de Tshilombo dormirait un jour en prison. Vital Kamerhe croupit en prison à Makala. Le politicailleur rusé a refusé de loger au pavillon VIP, il a préféré rester au pavillon 8 avec d'autres prisonniers. Non par humilité mais pour sa sécurité. 

Ce que nous avions écrit le 14 novemebre 2018 est toujours. Tshilombo et Kamerhé en retirant leurs signatures de l'accord de Genève, les deux Mabumucrates se transformaient en cadavres politiques: 

"La trahison du peuple congolais dans sa laideur. Fourberies et roublardises de deux Mbumbulu qui renient et retirent leurs signatures de Genève moins de 12 heures après. Felix Tshilombo et Vital Kamerheon avaient-ils apposé leurs signatures sur 5 documents de la Fondation Koffi Annan à Genève sous la torture ? Étaient-ils sur une chaise électrique et sous la drogue lorsqu'ils ont apposé leurs signatures désignant Martin Fayulu, soldat du peuple, comme candidat commun de l'opposition ?"

Deux traîtres patentés à la nation congolaise foutent la honte à tout un peuple et au continent entier, l'Afrique. La République démocratique du Congo n'est pas otage ni de l'Udps ni de l'UNC. Felix Tshilombo et Vital Kamerheon sont deux opposants essuie-glaces qui sont nourris par le régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila et font de l'opposition business. Amoraux, ils n'ont ni convictions ni valeurs. Les aspirations profondes du peuple congolais, Felix Tshilombo et Vital Kamerheon s’assoient dessus.

Deux Mabumucrates corrompus- qui ont reçu chacun 3 millions de dollars américains du régime pour saborder la candidature commune de l'opposition. MataMata et PiliPili sont deux faux opposants versatiles et ils ont l'ADN de la trahison dans leur veine. Deux individus nocifs à l'opposition congolaise. Ils se sont auto-proclamés: Populaires et Charismatiques. Et bien, on va leur prouver que seul le peuple congolais est populaire et charismatique.

Tshilombo et Kamerhe ont rétiré leurs signatures de l'accord de genève, en intervenant sur des médias coupagistes et thuriféraires de Kinshasa. Leurs signatures demeurent apposées sur leur lettre d'engagement:  "Je m'engage en outre à ne pas trahir le peuple congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique, je serai soumis à l’opprobre de la nation et à la sanction de mes pairs".

Ce n'est que le début. Vital Kamerhe ne vivra pas seul l'opprobre de la nation. Le tour de Tshilombo vient et viendra.  

Deux pâtissiers enfarineurs ont crû enfariné tout un peuple. Deux fieffés menteurs patentés ont pris en otage toute une Nation. Ils se sont enrichis à vue d’œil, pendant que le peuple congolais vit dans une noire misère. Un an et quatre mois seulement après avoir volé le destin de tout un peuple, ils se chamaillent déjà...le Dircab est en prison . A quand la destitution ou la fuite de Tshilombo ? Wait and see !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin