RDC: Coup de cœur pour Trésor King, journaliste patriote et baroudeur !

Dans un pays comme la République démocratique du Congo où les politicailleurs ventriotes et Mabumucrates sont avant tout fourbes et roublards, être journaliste de proximité, c'est être courageux et baroudeur. C'est le cas de Trésor King ! Un vrai patriote. En RDC, le peuple congolais ne compte pas. Mais c'est le peuple qui est le souverain primaire. C'est le peuple congolais qui est la RDC.

RDC: Coup de cœur pour Trésor King, journaliste patriote et baroudeur !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-tresor-king

Il fait un journalisme que nous avons fait à Kinshasa, que nous aimons jusqu'aujourd'hui: le journalisme de proximité. Etre sur terrain plutôt que dans un bureau.

Etre journaliste, c'est aussi avoir la capacité d'indignation. Trésor King a été déçu de la versatilité du collabo et traître , le fameux girouette Koko Invisible et il a fait savoir.

Rien n'est plus difficile pour un journaliste de se sentir trahi par ses interlocuteurs. Au Congo et même ailleurs, certains compatriotes jongleurs se jouent de tout le monde. D'autres se croient déjà arrivés, alors qu'ils ne sont au bas de l'échelle.

Fourberies et roublardises, sont les deux mamelles des imposteurs et usurpateurs.

Etre journaliste, c'est être le porte-voix de son peuple. Donner la parole aux Congolais qui subissent les événements est aussi important que de tendre le micro et la caméra aux Mabumucrates sans cœur qui écument la classe politique congolaise.

00000000freddymulongo-1jpg

Pour ceux qui se rappellent, c'est Réveil FM à Kinshasa qui a apporté la proximité dans le paysage audiovisuel congolais. Notre reporter Felly Mukendi, fut l'homme d'un quartier à l'autre. Felly Mukendi est celui qui a compris la quintessence de l'information de proximité. Journaliste Reporter d'Information est le meilleur de sa génération dans la recherche de l'information et le reportage de terrain. Il avait pour mission de sillonner tout Kinshasa, d'aller dans les coins et recoins de la capitale pour chercher l'information. Felly Mukendi nous a bluffé par ses reportages qui nourrissaient les éditions d'infos de Réveil FM de 7h30, 13h30 et 18h30. Tout le monde y est passé: les pousse-pousseurs, les mamans pipupula, les quartiers non éclairés, les érosions qui engloutissent le quartier Mateba, les cimentières désaffectés de Kintambo et Kimbanseke dans lesquelles on continue à enterrer les morts de manière superposée, les chefs coutumiers sans pouvoirs qui continuent à vendre des parcelles...Impossible de souvenir de tous les reportages de Felly Mukendi, l'homme d'un quartier à l'autre. C'est par jalousie, un compatriote jaloux, Toussaint Tshilombo Nsenda, alors ministre d'information a fermé Réveil FM à Kinshasa en août 2008. Faux Katangais comme Augustin Kabuya, le Kasaïen, haineux et tribalo-Ethnique, qui n'a jamais rien réussi dans sa vie,  se prétend être un Lumumbiste ! Mon œil. 

Avec plusieurs années en arrière, Trésor King est excellemment bon. Il est proche de nos populations et leur donnent la possibilité de s'exprimer. Qui dit mieux ? Dans un pays comme la République démocratique ou les politicailleurs sont fourbes et roublards, la parole aux citoyens devient une exigence patriotique. Faire le journaliste de proximité, c'est être courageux. 

Il n'est hypocrite et dit ce qu'il pense. On ne libère un pays dans des mensonges mais toujours dans la vérité. Bravo, jeune homme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.