RDC: le Conseil de Sécurité de l'ONU exige le recomptage des procès verbaux !

De 2002 après le dialogue Inter-congolais à aujourd'hui, la CEI devenue CENI n'a jamais organisée des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées en République démocratique du Congo. Corneille Nangaa avec son sourire narquois est un Fossoyeur de la République. Il est le bras séculier du régime d'imposture de Kinshasa. C'est Martin Fayulu le Président pas Félix Tshilombo !

RDC: Hold-up électoral, le Conseil de Sécurité de l'ONU exige le recomptage des procès verbaux !

Par Freddy Mulongo, samedi 12 janvier 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-corneillenangaa-21

Corneille Nangaa, un vrai fossoyeur des élections en RDC

Vivement la disparition de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) qui n'a rien d'une institution d'appui à la démocratie mais plutôt devenue une machine à fabriquer des imposteurs. De 2002 après le dialogue Inter-congolais à aujourd'hui, la CEI devenue CENI n'a jamais organisée des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisées en République démocratique du Congo. Corneille Nangaa avec son sourire narquois est un Fossoyeur de la République. Les trois de faussaires: Alias Kabila, Corneille Nangaa et Félix Tshilombo dans leurs magouilles électorales vont embraser la République démocratique du Congo. Corneille est le Kamikaze du régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale et ses apparatchiks. S'il était sage et intelligent, Corneille Nangaa aurait dû avouer sa forfaiture aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU et de demander leurs protections.

freddy-mulongo-conseildesecurite

Le Conseil de Sécurité de l'ONU-Archives

Dans ses petits souliers, fieffé menteur arrogant et orgueilleux, Corneille Nangaa, le Président de la fameuse CENI Le Président de la CENI, a reconnu devant le Conseil de sécurité que les élections n’ont pas pu être organisées dans "la perfection absolue", mais, à ses yeux, ce qui était important a été sauvegardé. Pour Corneille Nangaa, la CENI a travaillé dans des conditions difficiles mais "a fait ce qu’elle pouvait faire". "Trois scrutins le même jour dans un pays comme le nôtre : ça n’a pas été facile », a souligné le fossoyeur de la République, Corneille Nangaa mettant en garde contre la tendance à « vouloir réveiller les démons qui dorment ». L’essentiel aujourd’hui est que les résultats sont là, a-t-il dit. Ah bon ! Corneille Nangaa a oublié que Malu Malu, abbé tricheur lors de l'élection Louis Michel 2006, avait organisé les trois scrutins le même jour, également Daniel Ngoyi Mulunda, pasteur fraudeur lors de l'élection de novembre 2011. Il n'est pas le premier à organiser trois scrutins en un jour. Corneille Nangaa a l'outrecuidance de déclarer: L'essentiel aujourd'hui est que les résultats sont là ! Mais quels résultats? De la fraude et du hold-up ? En nommant Félix Tshilombo alors que c'est Martin Fayulu le Président élu ? Dans quels pays au monde proclame-t-on les résultats à 3h du matin? 10 jours après les élections, après avoir coupé l'internet dans tout le pays, refuser les accréditations aux journalistes et observateurs internationaux autres que ceux de la SADC ?

freddy-mulongo-corneillenangaa-31

Des machines à voter sur un vélo !

freddy-mulongo-corneillenangaa-41

Un piroguier avec sa machine à voter !

Corneille Nangaa, le bras séculier du régime d'Alias Kabila a la CENI oublie que la RDC a refusé l'aide internationale pour organiser de bonnes élections. Dans un pays où seulement 10 % de la population a de l'électricité, Corneille Nangaa contre la loi électorale de la CENI s'est acheté des machines à voter dont la majorité n'est même pas encore arrivée en République démocratique du Congo. Il a promis des avions , hélicoptères ...On a plutôt vu des machines à voter sur des pirogues, vélos, chez des particuliers...Nangaa propose 2 options : Annuler le scrutin ou accepter ce résultat. Si Félix a réellement gagné, vérifions ces Pvs bureau par bureau et passons à autres choses. Nous allons tous le féliciter et soutenir. C’est simple !

Suite à la réaction de la Conférence épiscopale, la CENI a adressé un courrier au Président de la CENCO pour réfuter les annonces précoces que celle-ci a faites concernant les tendances électorales et ses allusions au nom du gagnant de l’élection présidentielle. « La CENCO sera responsable de ce qui adviendra », a averti Nangaa, avant de rappeler qu’une dizaine d’organisations, avec 4. 000 observateurs accrédités par la CENI, ont observé ces élections. Le fourbe, roublard et requin a même eu l'audace d' appeler la communauté internationale à soutenir les nouvelles autorités, plutôt que de chercher dès à présent à les affaiblir alors que les résultats définitifs ne sont pas encore annoncés.

La CENCO réclame la publication des procès-verbaux pour chaque bureau de vote Facilitateur de l’Accord de la Saint Sylvestre du 31 décembre 2016 qui a ouvert la voie à l’organisation des élections en République démocratique du Congo , la CENCO a rappelé avoir pris part à l’observation des divers scrutins du 30 décembre dernier. S’exprimant au nom de la Conférence épiscopale, l’Abbé Otembi a indiqué que ses observateurs ont été présents dans tous les bureaux de vote du pays, assurant avoir obtenu 40.850 accréditations et précisant que les 1.776 observateurs formés et dont l’accréditation a été rejetée ont tout de même pu mener des observations hors des bureaux de vote.

Le représentant de la CENCO a dit que son organisme avait pris acte des résultats provisoires des élections. Cependant, a-t-il ajouté, l’analyse des éléments en sa possession lui font croire que les résultats de la présidentielle ne correspondent pas aux chiffres de ses observateurs. L’Abbé Otembi a appelé le Conseil de sécurité à être solidaire du peuple congolais, invitant ses membres à demander une publication des procès-verbaux pour chaque bureau de vote, afin que soient comparées les données des candidats avec celles de la CENI, et afin de lever tout doute et apaiser les esprits. En cas de contestation, la CENCO a souhaité que le Conseil de sécurité invite les parties à privilégier « la voie de la vérité et de la paix ».

Corneille Nangaa a l'insolence et l'arrogance de l'abbé Malu Malu, qui fut président de la CEI et CENI Il a la fourberie et roublardise de "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, qui fut président de la HAM avant d'être nommé Rapporteur au Sénat par Alias Kabila. De 2002 à aujourd'hui, aucune institution d'appui à la démocratie n'a vraiment fonctionné en RDC. Corneille Nangaa en est l'un des animateurs fossoyeurs. Aux jeunes congolais de le savoir et de s'en souvenir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.